Accueil » Politique » Un ex-allié du RPG Arc-en-ciel tient Alpha Condé pour responsable de la crise en Guinée

Un ex-allié du RPG Arc-en-ciel tient Alpha Condé pour responsable de la crise en Guinée

Le président de l’Union démocratique de Guinée (UFD), Mamadou Bah Baadiko, accuse  le président de la République, Alpha Condé, et son régime d’être responsables de la crise en cours dans notre pays.

Cet ancien allié d’Alpha Condé estime que  la volonté du pensionnaire de Sékhoutouréyah de tripatouiller la constitution est une violation des lois de la République.

‘’Nous sommes en face de nouveaux défis. Aujourd’hui, nous sommes dans une énorme manipulation qui vise à faire passer frauduleusement un texte de referendum constitutionnel qui n’a pas lieu d’être, puisqu’il est interdit par l’article 154 de l’actuelle constitution’’, indique Baadiko Bah.

Le président de l’UFD dit à qui veut l’entendre que ‘’c’est le pouvoir et son chef qui sont responsables du chaos qui règne dans notre pays, de l’extrême violence sur ces citoyens massacrés sans raisons. Nous protestons contre le comportement des forces de l’ordre qui, sciemment, agressent et tuent d’innocents citoyens’’.

‘’Chacun doit pouvoir faire valoir ses droits. La démocratie et les libertés ne s’usent que si on ne s’en sert pas. Renoncer à vos droits, c’est vous condamner au parti unique que nous avons combattu depuis, pratiquement, 1958’’, ajoute cet ancien allié d’Alpha Condé.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Alpha Condé a toujours dit qu’il prend la Guinée là où le Satan Sanguinaire Sekou Touré de la 1ère République l’a laissé en 198.;c’est à dire le Parti-Unique-État et la dictature.
    En plus,il(AC) a foulé toute l’administration guinéenne au sol depuis 2010,pour s’éterniser au Pouvoir en terrorisant le bas peuple de Guinée.
    Donc,il mérite bien d’être chasser du Pouvoir politique définitivement comme Blaise Compaoré du Burkina et autres dirigeants africains.
    Et,à partir du 23 mars prochain de ne plus le considérer comme chef d’état en Guinée.

  2. Erratum:lire 1986…au lieu de 198.Merci.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info