Accueil » Société » Des ministres  de la République dans le viseur des défenseurs de droits humains en Guinée

Des ministres  de la République dans le viseur des défenseurs de droits humains en Guinée

L’Organisation guinéenne de défense des droits de l’homme et du citoyen (OGDH) et sept autres structures sœurs dénoncent l’attitude de tous les hauts commis de l’Etat qui  tiennent des discours incitant à la haine et à la division. Elles annoncent que ces personnalités seront fichées et répondront de leurs actes tôt ou tard devant les juridictions.

Le président de l’OGDH assure que les auteurs de propos incitant à la haine et à la division sont répertoriés par les institutions de défense des droits de l’homme du pays.

‘’Dans notre action de veille de documentation et de collecte d’information, il n’y pas que les actes commis sur les individus qui nous intéresse. Il y a aussi les discours incitateurs la haine que nous sommes en train de monitorer. Et chacun des ministres, des agents de l’Etat qui tiendrait des propos incitateurs à la haine, à la violence, au mauvais traitement sont répertoriés’’, révèle Abdoul Gadiri Diallo.

Ce défenseur des droits humains rappelle que des discours de haine et de division peuvent être porteurs de germes d’instabilité dans un pays.

‘’Un discours peut être ravageur plus que l’assassinat d’un individu. Les ravages causés au Rwanda sont le fait de discours incitateurs à la haine. C’est la radio Milles collines que les propos les plus initiateurs ont été tenues et les gens qui l’ont fait se sont retrouvés devant les tribunaux parce qu’ils ont poussé les gens à commettre le génocide au Rwanda’’, se souvient M. Diallo.

Il promet que toutes les personnes qui tiennent des discours incitant à la haine et à la violence répondront très prochainement devant les tribunaux.

‘’Quand le président dit que les forces de l’ordre sont innocentes de tous les crimes qui ont été commis, quand un ministre de la jeunesse déclare que parmi les manifestants qu’il connait des gens qui détiennent des armes et qui les utilisent, quand vous entendez un Damoro tenir des propos assimilables à des propos ethnicistes, ils oublient qu’ils adressent à des gens qui réfléchissent et qui monitorent tout cela’’, indique Abdoul Gadiri Diallo.

‘’Il faut qu’ils fassent très attention aux propos qu’ils tiennent. Que ça soit le ministre de l’administration du territoire,  le Premier ministre, le président de la République ou les membres de l’opposition, il faut éviter les discours incitateurs à la haine, parce qu’on les monitore’’, ajoute-t-il.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Gadiry, je ne reconnais plus l’ogdh. Vous étiez beaucoup plus présent dans les débats concernant les droits de l’homme et du citoyen. Qu’est devenu mon ami Souleymane ? M. Malal n’est plus le même. Avec Dr Sow Thierno Maajou, vous avez fait de belles choses : face au pouvoir, vous étiez inébranlables. Vous jouiez d’un respect fou auprès des institutions et des pays occidentaux. Qu’est-ce qui a brisé votre ardeur.? Ce ne doit pas être la vocation de l’ogdh. Vous avez laissé des organisations fantômes vous ravir la vedette. Je ne reconnais plus Gadiry que l’ambassadeur de France avait demandé à voir et qui lui avait fait don d’une montre bracelet. Souleymane, au Canada, tu étais totalement acquis à la défense des droits humains au point qu’un satisfecit à la fin des travaux te fut adressé. Que sont devenus tes ces ténors des années 90? A Tougué, Sow et des amis qui faisaient la fierté de l’ogdh sont portés disparus. A Labé, il y avait un Mody Sory fort calme mais très efficace dans ses propos et actes. Labé, outre son passage à l’eni, garde un bon souvenir de son action comme président de la cellule régionale de l’ogdh. Ne pourriez-vous pas ressortir tous ces trésors des tiroirs de l’oubli. Vous pourriez redynamiser l’ogdh si des querelles partisanes ne vous déchirent pas. Nous appréciions hautement votre apport tant à l’échelle nationale que continentale et internationale. Combien de nos concitoyens avez-vous sauvé d’un retour au bercail.
    Ce n’est pas normal. Vous pouvez être plus présent et marquez des points. Que la mort de Dr Sow ne soit pas un coup de fatalité. Réunissez toutes ces anciennes gloires de l’ogdh. Tout récemment, un Symposium a été envisagé pour honorer la mémoire de Dr Thierno Maajou aux USA. Je crois que vous pouvez faire beaucoup. Peut-on avoir le mail de Abdoul et Souleymane, l’enfant de Telimelé, pour des échanges plus fructueux. Je suis pour qu’on relance l’ogdh. La mémoire de Dr ne doit pas tomber dans l’oubli. Toi Souleymane et Abdoul Gadiry pouvez le faire. M. Malal vous accompagnera. Il est une force tranquille.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info