Accueil » Politique » Double scrutin du 22 mars : ‘’il ne s’agit pas d’élections, c’est un coup d’Etat constitutionnel’’, selon FNDC

Double scrutin du 22 mars : ‘’il ne s’agit pas d’élections, c’est un coup d’Etat constitutionnel’’, selon FNDC

Le responsable des opérations du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) invite le peuple de Guinée à se lever comme un seul homme pour empêcher la tenue des élections le 22 mars prochain.

Ibrahima Diallo assure que les autorités guinéennes veulent organiser un coup d’État constitutionnel et non des élections.

‘’Dans le combat pour la défense de la patrie, aucun sacrifice n’est de trop. Nous sommes décidés, nous sommes engagés et nous sommes déterminés. Dans les quartiers, secteurs, communes et préfectures, toutes nos antennes et cellules sont toutes activées en vue d’empêcher ce coup d’état constitutionnel qui est en cours dans notre pays’’, déclare le responsable des opérations du FNDC.

‘’Il ne s’agit pas d’élections, c’est un coup d’État constitutionnel. Nous avons le droit et même le devoir de nous y opposer. Rien ne  va arrêter le FNDC dans son élan d’empêcher ce coup d’Etat constitutionnel’’, ajoute-t-il.

Ibrahima Diallo assure que ‘’nous sommes déterminés à aller jusqu’au bout pour sauver la démocratie. Les menaces et intimidations ne vont pas nous ébranler’’.

Aissatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info