Accueil » Société » Damantang Camara annonce l’arrestation d’un gendarme après la mort par balle d’une dame à la Cimenterie

Damantang Camara annonce l’arrestation d’un gendarme après la mort par balle d’une dame à la Cimenterie

Les images du corps sans vie de Issa Yero Diallo se sont propagées dimanche 22 mars comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux. Cette ménagère et mère de deux enfants a été abattue par un homme en uniforme à la Cimenterie.

En conférence de presse lundi, le ministre de la sécurité et la protection civile a annoncé l’arrestation d’un gendarme. Damantang Albert Camara, contrairement au bilan fourni par le FNDC, a déclaré cinq cas de morts le jour du double scrutin.

‘’Dans certains quartiers, il y a eu des violences qui, parfois, se sont soldées par morts d’hommes. Au département de la sécurité, il ne sera jamais question d’occulter la réalité ou d’édulcorer ce qui se passe sur le terrain. Nous avons l’obligation de rapporter les faits que nous vérifions. A la clôture du communiqué hier à 18h et à sa diffusion à 19h, nous avions enregistré quatre morts au niveau des hôpitaux légalement habilités, c’est-à-dire, qui ont des morgues, à recevoir des victimes’’, a-t-il tenté de clarifier le ministre Camara.

Avant de poursuivre : ‘’Après la publication du communiqué, dans la nuit, une cinquième victime a été enregistrée. Nous avons eu la confirmation par le directeur général de la police nationale qu’à Nzérékoré, il y a eu une victime. Une victime est morte par AVC, je ne connais pas bien le terme médical’’.

S’accentuant sur le cas particulier de Issa Yero Diallo, Damantang Albert Camara a indiqué à la presse que ‘’l’auteur a été interpellé aujourd’hui. Il devrait arriver au niveau de direction centrale de la police judiciaire. Il s’est qualifié lui-même d’élève-gendarme. Nous avons pu mettre la main sur lui grâce à la population qui l’a pourchassé’’.

Le ministre de la sécurité a assuré qu’avec la collaboration de la population, ‘’quel que soit l’auteur, il peut être retrouvé et mis devant ses responsabilités. La suite des enquêtes nous donnera les motivations, puis qu’il est clair que les instructions données à l’USSEL étaient très claires. C’est le maintien d’ordre sans arme. Pourquoi il était en possession d’une arme ? Comment a-t-il été amené à l’utiliser ? L’enquête nous dira la suite’’.

Selon Damantang Camara, ‘’plusieurs cas de morts ont été déclarés par le passé. Après vérification, on s’est rendu qu’ils sont morts soit à la veille ou l’avant-veille et qu’ils sont mis au compte des manifestations’’.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. Damantang arrête de mentir. Tu as soutenu que tes hommes agissent avec professionnalisme. Mieux, qu’un contrôle est opéré à chaque sortie de tes hommes. Donc, tu sais pertinemment que tous les agents engagés dans ce maintien d’ordre sont armés jusqu’aux dents.
    Ce que tu ne dis pas, par ailleurs, c,est que, outre des petits enfants à très bas âge, cette femme était enceinte. Vous avez ordonné qu’on tire sur tout ce qui bouge à condition qu’on se rassure être en présence d’un Peulh ou d’une Peulhe.
    Elle a été abattue parce-qu’elle est Peulhe. Ce n’est pas la première fois. Ce ne sera pas la dernière fois. Vos instructions sont claires. Vous dîtes que vos hommes ne font aucun recours d’armes létales. Les choses sont très claires. L’histoire jugera. Vous allez droit à la spirale de la violence et de la vengeance. Priez Dieu que le mensonge prenne le dessus sur la raison, qu’alifa ne meurt jamais, qu’il n’y aura aucune alternance de pouvoir en Guinée. Si les conditions changent, vous saurez de quels bois, je me chauffe. Vous n’epargner même pas les femmes en grossesse. Sékou, lui, s’assurait que la femme n’était pas enceinte avant de l’exécuter. Les femmes servaient de boucliers humains, maintenant, elles sont des cibles pour dissuader ceux qui se battent pour une alternance démocratique. C’est grave.

  2. Mister Damantag..
    Vous feriez un bon acteur dans le nouveau Matrix..
    Vous faites semblent de vivre dans un monde parallèle..
    J’avais du respect pour votre personne.. Mais hélas

  3. S’ils l’on arrêté ce qu’il doit être Peul. Je lance le pari

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info