Accueil » Libre opinion » Dinguiraye, l’heure est au dialogue et plus rien ne sera comme avant !

Dinguiraye, l’heure est au dialogue et plus rien ne sera comme avant !

L’horizon s’éclaircit. L’incertitude est dégagée. Plus jamais d’intoxications et de manipulations de quelles que nature qu’elles soient visant à mettre en péril la stabilité et la paix sociale. C’est historique. C’est symbolique. C’est mémorable. Les fils et filles de Dinguiraye, du quartier Manden aux secteurs Meta et Bowal dans Kouroula, le fil du dialogue a été rétabli et la compréhension s’installe.

Après quelques incidents mineurs qui ont été enregistrés dans le secteur Bowal, par manque  de communication et de compréhension qui ont occasionné l’arrestation d’un minuscule groupe de jeunes de dix personnes au total à la veille du double scrutin référendaire et législatif, la ferme assurance est donnée que plus jamais aucun acte qui pourrait souiller la belle réputation de ‘’ville sainte’’ ne sera toléré.

Le nouvel élu de Dinguiraye avec 72,25% sur un taux de participation de 73,64%, le désormais interlocuteur fiable, légal et légitime dont le plébiscite oppose un démenti catégorique aux racontars de salon d’une étonnante subjectivité, a rappelé à tous que Dinguiraye doit survivre des clivages politiques et retrouver son image d’antan. Ville sainte d’une hospitalité légendaire, d’exemple abouti de nation où le vivre ensemble est la caractéristique fondamentale de tous et l’amour de l’autre comme dénominateur commun.

A Bowal par exemple, un secteur du quartier Kouroula, au-delà des clichés erronés colportés ça-et-là, les revendications des populations sont purement sociales. Il s’agit du manque d’eau à la pompe, de l’absence du courant. Après un long échange avec la jeunesse, le syndicat et les sages de Bowal, le député uninominal Tibou Kamara, par ailleurs Ministre d’État et Conseiller Spécial du Chef de l’État a séance tenante offert un forage et promet de construire le siège du syndicat après que le site qui doit abriter le bâtiment soit identifié. Et bien avant, il a mis un groupe électrogène de 1250 KVA pour couvrir tous les besoins d’électricité de la ville. C’est une immense joie qui s’est emparée de la foule quand sa réponse a été immédiate suite aux sollicitations des populations du Bowal.

A Manden, les problèmes ont été posés. C’est entre autres : un tracteur pour le labour, l’emploi jeunes et le soutien aux groupements féminins. Après écoute, le député Tibou Kamara a promis un tracteur qui sera disponible les jours à venir.

Bénéficiant d’une grande aura, le Ministre Tibou Kamara, député uninominal de Dinguiraye veut profiter de l’estime que lui accorde les citoyens pour apaiser les cœurs et rapprocher les positions afin que la politique ne rompe pas nos liens séculaires.

Pour une fois, un territoire historiquement acquis à l’opposition et jamais du côté du pouvoir, quel que soit le parti au pouvoir ou le candidat en lice, n’a suscité autant d’intérêt et d’attachement comme celle de Tibou Kamara.

Dinguiraye a voté sans ambiguïté et sans démagogie pour son fils, sans considération politique ou les couleurs de son parti. C’est pourquoi, lors des campagnes, le slogan : ‘’Tibou Kamara avant, la politique après ‘’. Si sa candidature va au-delà des considérations et mesquineries politiques, son élection est à la fois une confirmation pour ce qu’il a fait pour sa ville natale et pour ce qu’il incarne comme espoir pour sa population.

Du quartier Mandén, fief historique du RPG, en passant par Kouroula et Bouria, deux quartiers jusque-là favorables à l’opposition ont massivement voté Tibou Kamara.

Contrairement à ceux qui veulent détruire Dinguiraye, Tibou a opté pour la paix et le porte-à-porte pour mettre tout le monde d’accord, dans le respect du choix de l’autre et de ses convictions personnelles sans volonté de débaucher qui que ce soit.

Aujourd’hui, la ville a repris sa sérénité habituelle et chacun suit son quotidien. Comme l’a dit P. H. Boigny : ‘’la paix n’est pas un vain mot’’. Merci au chevalier blanc et homme de consensus, Tibou Kamara.

Vive Dinguiraye !

Vive la paix.

Par Oumar DIALLO
Conseiller communal

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Mes sincères félicitations au nouveau député élu uninominal de Dinguiraye,
    et surtout à l’effort entrepris pour ramener le calme dans la cité de Dinguiraye comme vous le dites.
    Mais une chose Mr le Conseil : ici, vos propos sont éminemment politiques. Donc la réalité des habitants de Dinguiraye est voilée. Sinon, ce ne sont pas des promesses de Tracteurs, de Groupes électrogène, … qui peuvent faire oublier d’un coup comme par magie les pertes qu’ont subit certains habitants de Dinguiraye
    Le plus souvent, ces manières politiques de traiter les problèmes paraissent dangereuses car les haines survivent toujours en profondeurs.
    Le cas de N’Zérékoré devrait inspiré : ce que vous avez fait à Dinguiraye a été fait à N’Zérékoré plusieurs fois . Mais hélas ! ça rebondit toujours car c’est politiquement traité.  » Les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets ». En tant que dans le traitement de ces conflits vous ne posez pas les vraies questions sur les vraies causes, nous auront toujours des conflits dans nos contrées à nous faire pleurer.

  2. TIBOU KAMARA élu député devant le vide ! Les élections du 22 mars ou plutôt ce simulacre d’élections ont fait émerger les plus viles personnes que la Guinée a, notamment ce tibou. TIBOU a été élu à DINGUIRAYE comme un père de famille c’est à dire sans enjeu réel. c’est le retour du parti unique , on se présente aux élections seul et on les gagne seul, on se fait élire de manière complètement ridicule. on vient se targuer d’être élu avec l’adhésion de la populace. Une élection, c’est un débat contradictoire qui tend vers le bien-être des populations. Mais à DINGUIRAYE , ce ne fut pas le cas ! A DINGUIRAYE , on a eu une élection  » TIBOU contre TIBOU » et on fait les campagnes électorales avec l’argent du contribuable guinéen,. Le caméléon TIBOU, quelles seront ses nouvelles couleurs politiques dans quelques années ? « DINGUIRAYE ne ment pas ,ne trahit pas  » certes mais pas TIBOU. Dinguiraye ,hier, qui était dans l’ UFDG, aujourd’hui dans le RPG surprend par cet acte qui ne lui ressemble pas d’habitude. Aujourd’hui, DINGUIRAYE ne fait plus figure d’exception grâce à son intégrité et à sa probité, cette ville « sainte », qui n’a plus rien de saint que le nom, change de bord politique à chaque élection. DINGUIRAYE suit plus son « VENTRE » en votant pour tel ou tel partis politique que par conviction . Aujourd’hui, DINGUIRAYE a voté pour pour ce « BANDIT » de TIBOU qui est l’un des cavaliers de l’apocalypse guinéen, il rappelle un certain  » charles maurice de talleyrand-périgord » dont napoléon traita de :  » merde dans un bas de soie ». ce monsieur est arrivé à séduire les populations de DINGUIRAYE grâce ses petites réalisations avec l’argent du contribuable ,qui est généreux avec notre argent ! TIBOU EST UN MENTEUR . On lui attribue des vertus qu’il ne possède pas, pire c’est un homme inconstant dans son cheminement politique et dans ses convictions ! le chauvinisme de ce TIBOU pour DINGUIRAYE laisse à désirer . Ce monsieur chauvin ? il ya peut-être mieux ! Cet homme est juste L’IDIOT UTILE DE LA MOUVANCE RPG ET du système D’ALPHA CONDE . DINGUIRAYE a vendu son âme au diable TIBOU .

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info