Accueil » Société » Les chauffeurs de taxi boudent leurs véhicules pour exiger une baisse du prix du carburant

Les chauffeurs de taxi boudent leurs véhicules pour exiger une baisse du prix du carburant

Les chauffeurs de taxi boudent leurs véhicules. Les citoyens de Conakry devront trouver d’autres moyens pour se déplacer ce lundi. Tous les chauffeurs de taxis ont décidé de bouder leurs véhicules, en réponse aux mesures imposées par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus.

La circulation est assez fluide ce lundi dans la haute banlieue et sur tous les grands axes routiers de la capitale guinéenne. Aucun taxi n’est visible dans la circulation. Les conducteurs entendent ainsi exprimer leur total désaccord vis-à-vis la décision du président de limiter le nombre de passagers à 3 par taxi à bord des engins roulants.

Pendant cette période de crise sanitaire, les chauffeurs de taxi boudent leurs véhicules et entendent aller au bout de leur combat où les personnes doivent éviter les contacts physiques,  la décision du premier magistrat du pays a dû mal à être  respectée. Les taximen reclament la baisse du prix du carburant à la pompe, sans mesure d’accompagnement.

Au rond-point de la transversale (T7), plusieurs personnes massées au carrefour qui souhaitaient emprunter des taxis, ont tout simplement rebroussé chemin ou commencer leur trajet à pieds.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info