Accueil » Politique » En Guinée, dénonce l’UFR, ‘’nous avons assisté à des tueries à ciel ouvert’’

En Guinée, dénonce l’UFR, ‘’nous avons assisté à des tueries à ciel ouvert’’

Des manifestants dans la rue[dropcap]L[/dropcap]e secrétaire exécutif de l’Union forces républicaines (UFR) assure que l’organisation internationale de défense des droits de l’homme, Human Rights Watch, n’a pas menti en dénonçant la répression qui s’est abattue sur les opposants à la nouvelle constitution le 22 mars dernier.

Human Rights Watch (HRW) a dénoncé le recours à la force excessive sur les opposants à la nouvelle constitution avant et pendant le double scrutin du 22 mars en Guinée.

Pour avoir épinglé le gouvernement, cette organisation internationale de défense des droits de l’homme a taxée d’être à la solde du Front national pour la défense de constitution (FNDC).

Saikou Yaya Barry de l’UFR assure que Human Rights Watch n’a fait que décrire les faits tels qu’ils se sont produits en Guinée.

‘’Ils se sont basés sur des faits réels qui se sont produits. En Guinée, nous avons assisté à des tueries à ciel ouvert, à des kidnappings de citoyens qu’on envoie dans des endroits non reconnus comme lieu de détention, notamment à Soronkoni pour les faire subir des tortures. Donc tout cela a amené le monde à réagir’’, indique ce proche de Sidya Touré.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info