Accueil » Société » Coronavirus en Guinée : ‘’Pourquoi tous les cas confirmés ne sont pas hospitalisés…’’

Coronavirus en Guinée : ‘’Pourquoi tous les cas confirmés ne sont pas hospitalisés…’’

L’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) et l’ONG Alliance pour l’Action Médicale Internationale (Alima) ont reconnu que des patients testés positifs au coronavirus préfèrent rester confinés à domicile plutot que d’être pris en charge dans un centre de traitement des maladies à potentiel épidémiologiques.

Dr Dimai Oua Kpamy, responsable de la prise en charge à l’ANSS, a déclaré que ‘’nous avions fait une dérogation avec le comité de prise en charge’’, avant de révéler “pourquoi tous les cas positifs au Covid-19 ne sont pas hospitalisés’’.

‘’La dérogation a pris en compte certains critères d’isolement à domicile. Quand un patient est asymptomatique, on va chez lui pour évaluer son domicile avec l’espace qui s’y trouve. Nous disons aux confinés qu’une équipe médicale va se charger de leur suivi’’, indique-t-il.

Billy Sivahera, chef de mission de l’ONG Alliance pour l’Action Médicale Internationale (Alima), ajoute que ‘’les gens sont dépistés. Le département Surveillance annonce les résultats à toutes les personnes dépistées positives et les invite à venir à Donka ou une ambulance va les chercher là ils sont en fonction de l’adresse qu’ils donnent’’.

Toutefois, reconnait-il, ‘’il y a des personnes, bien qu’elles aient connu leurs résultats positifs, elles ne viennent pas pour se faire soigner. Cela n’est pas un acte citoyen. Nous avons sollicité l’appui des autorités pour prendre des dispositions, parce que ces personnes constituent un danger et peuvent propager cette maladie’’.

‘’Toute personne qui sait qu’elle a été contactée après avoir fait un test qui s’est avéré positif doit se rendre au centre de Donka pour une prise en charge appropriée’’, conseille-t-il avec insistance.

Face à la réticence de certains cas positifs, l’ANSS a pris une décision ferme : ‘’Tous ceux qui demandent des confinements à domicile, nous refusons maintenant afin qu’ils viennent se faire hospitaliser à Donka ou dans un autre centre de prise en charge’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info