Accueil » Économie » Epinglée par la Banque mondiale, la Primature rectifie le tir et assure que le ministre de l’Energie a travaillé ‘’sous pression’’  

Epinglée par la Banque mondiale, la Primature rectifie le tir et assure que le ministre de l’Energie a travaillé ‘’sous pression’’  

Le gouvernement, dans son plan de riposte économique, a annoncé qu’il assure la prise en charge des factures d’électricité des consommateurs de la catégorie sociale pendant trois mois, d’avril à juin 2020.

Dans une note envoyée au Premier ministre Kassory Fofana, la Banque mondiale a indiqué que le cout évalué à 456 milliards de GNF lui parait surestimé. Selon les simulations effectuées par les experts de la Banque mondiale, la prise en charge des factures des abonnés au tarif social est d’environ 6 milliards de GNF, soit moins de 1 million de dollars US.

Dimanche soir, la Primature, cible de critiques acerbes, a laissé entendre qu’elle a constaté, avant même la réception des commentaires de la Banque mondiale, que les données fournies par le ministère chargé de l’Energie sont erronées.

Le palais de la colombe assure que dès la publication du plan, le cabinet du Premier ministre a parallèlement demandé à EDG de revoir les données et de fournir des éléments précis sur le nombre d’abonnés au tarif social, les montants théoriques facturés et les montants effectivement recouvrés.

La Primature sur la défensive

Pour le conseiller spécial du Premier ministre chargé de l’Economie, des Finances et du Budget et coordinateur du pool Transformation économique durable et inclusive, il ‘’y a eu une lecture un peu tronquée et politicienne du document qu’on a reçu de la Banque mondiale. Quand vous lisez ce document, le sentiment général qui se dégage, c’est que la Banque mondiale apporte un soutien sans faille à la Guinée’’.

Ansoumane Camara explique que ‘’nous avons écrit le 1er avril 2020 à tous les ministres sectoriels concernés par les 30 mesures du plan pour leur dire qu’en coordination avec les ministres des secteurs économiques, le Premier ministre avait adopté ces mesures et de nous quel en était l’impact et la faisabilité et d’indiquer à la primature toute mesure additionnelle’’.

Interrogé lundi dans les Grandes gueules, il affirme que ‘’le ministère de l’Energie a été saisi pour la gratuité du tarif social. Le vendredi 3 avril aux environs de 13h, nous avons reçu un document du ministère chargé de l’Energie avec le montant qui a été mis dans le plan. Le Premier ministre a soumis la proposition gouvernementale du place du président de la République le même vendredi 3 avril à13h55 par e-mail, soit moins d’une heure après la réception du document du ministre de l’Energie’’.

‘’Les chiffres qui nous ont été donnés, effectivement, nous avons trouvé qu’ils demandaient à être creusés. Nous avons dit que ces chiffres étaient très invraisemblables, mais il fallait accorder le bénéfice du doute au ministre de l’Energie’’, argumente M. Camara.

‘’Quand on a douté de la véracité des chiffres et commencé à vérifier, on a su que le ministre est allé en personne à EDG, pour travailler avec eux, pour sortir le chiffre de 456 milliards GNF’’, dévoile le conseiller spécial du Premier ministre.

‘’A la date du 20 avril, avant même de recevoir le document de la Banque mondiale la primature avait procédé au reprofilage du travail qui nous a permis de donner le montant de 126 milliards de francs guinéens’’, assure ce proche collaborateur de Kasssory Fofana.

Pression

Ansoumane Camara indique que face à l’urgence, les ministres ont travaillé sous la pression pour doter la Guinée d’un plan de riposte économique pour faire face au coronavirus.

‘’La plupart des pays de la sous-région avaient un plan de riposte. La Guinée a eu un peu de retard. Nous avons eu du retard à sortir le plan. Nous avons travaillé dans des conditions très difficiles’’, professe-t-il, révélant que ‘’certains des chiffres ont été obtenus par le Premier ministre lui-même. Il leur a mis la pression, notamment sur le ministre de l’Energie’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Vous êtes tous des menteurs réunis autour de Alpha Condé,ce n’est pas un fait nouveau.Et,vous avez plutôt prévu le partage du « BUTAIN DE SURFACTURATION » comme d’habitude.Donc,arrêtez de raconter des conneries en plein jour de RAMADAN et,de vous couvrir mutuellement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info