Accueil » Société » Coronavirus : la Guinée a ‘’probablement 4.000 personnes qui sont potentiellement positives’’, selon un expert

Coronavirus : la Guinée a ‘’probablement 4.000 personnes qui sont potentiellement positives’’, selon un expert

Image à titre illustratif

Alors que la Guinée a franchi la barre de 1.000 cas confirmés de coronavirus, les acteurs impliqués dans la lutte assurent que des patients testés positifs au Covid-19 sont introuvables jusque-là par les autorités.

Le chef de mission de l’Alliance pour l’Action Médicale Internationale (Alima) craint une nouvelle vague de contamination dans les deux prochaines semaines qui suivent.

‘’A partir d’aujourd’hui, les laboratoires auront la capacité de doubler le nombre de tests de dépistage. Avant, ils faisaient autour de 200 à 250 tests par jour. Maintenant, ils auront la capacité de faire 450 à 500 tests par jour. Ça nous permettra de sortir très rapidement les patients, mais aussi de pouvoir diagnostiquer un nombre de personnes qui sont demandeurs de tests’’, a indiqué Billy Sivahera, mercredi, lors d’une conférence de presse au siège de l’ANSS à Kaloum.

Le patron de Alima en Guinée assure que ‘’si l’on veut contrôler le Covid-19, il faut dépister massivement les gens, les isoler et les traiter (…). Il faut préparer un dispositif de prise en charge d’un grand nombre qui sera dépisté. Ceux qui sont graves seront traités à l’hôpital de Donka. L’ANSS et le ministère de la santé sont à pied d’ouvre pour ouvrir de nouveaux sites. Le centre de traitement de Nongo a commencé a une capacité de 100 lits. Il y a un site à Matam qui est en d’être réhabilité avec une capacité de 300 lits et autre à Gbessia qui aura entre 100 à 150 lits’’.

‘’Il faudrait qu’on prenne des mesures pour anticiper. Aujourd’hui, il y a des études qui nous disent combien de cas on aura dans une ou plusieurs semaines’’, assure M. Sivahera, avant de demander à la population de respecter les mesures sanitaires éditées par les autorités pour contrôler la maladie.

Il estime qu’un ‘’cas positif contamine autour lui de 3 personnes. Donc si aujourd’hui, nous sommes à plus de 1200 cas en Guinée, il faut dire qu’on a probablement 4.000 personnes qui sont potentiellement positives. Elles sont peut-être asymptomatiques ou vont se présenter dans les deux semaines qui suivent’’.

C’est pourquoi, dit-il avec insistance, ‘’il faudra qu’on anticipe. Dans les semaines qui vont suivre, certainement, il y aura énormément de cas. Il faut chercher à savoir comment casser la chaine de contamination’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416 /boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info