Accueil » Société » Le FNDC ferme et catégorique : ‘’Tous ceux qui ont commis des exactions répondront de leurs actes’’

Le FNDC ferme et catégorique : ‘’Tous ceux qui ont commis des exactions répondront de leurs actes’’

Le responsable des stratégies du front national pour la défense de la constitution (FNDC) a apporté des éléments de clarifications sur les actions judiciaires engagées contre le pouvoir d’Alpha Condé auprès de la Cour de justice de la CEDEAO et de la Cour pénale internationale (CPI).

Selon Sékou Koundouno, ‘’la plainte qui a été portée au niveau de la CEDEAO par les avocats du FNDC est une plainte civile pour violation des droits communautaires’’.

‘’Elle a été examinée et s’est révélée recevable. Les débats devraient démarrer le 30 avril 2020. Mais pour cause de coronavirus, la Cour a produit un communiqué pour indiquer que les débats vont s’ouvrir au plus tard le 30 mai 2020 au niveau d’Abuja’’, indique-t-il.

Sékou Koundouno précise que ‘’le signalement fait par les avocats du FNDC s’articule autour d’une plainte pénale contre le régime d’Alpha Condé et tout son clan pour crimes contre l’humanité’’.

Il prévient que ‘’tous ceux qui ont commis des exactions à Conakry, des percussions à l’intérieur du pays, kidnappings, tueries, musèlement des opposants au troisième mandat répondront de leurs forfaitures et actes. Car la Guinée n’est pas sur une autre planète’’.

Djiwo BARRY, pour VisionGuinee.Info

00224 621 85 28 75/djiwo.barry@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Bravo FNDC.
    Il faut absolument continuer à traquer tous les Bandits à col blanc qui gravitent autour de Alpha Condé et son clan gouvernemental qui terrorisent le peuple de Guinée innocent depuis2010.
    Enfin,la lutte continue jusqu’à la victoire finale contre les faucons de ce gouvernement.

  2. DD Kawou,
    J’estime que tu ne permettras pas que notre porfèsère-persidan soit trimbalé à la Haye. Avec sa destitution future, pourrais-tu pardonner et oublier. Le titre de professeur pourrait lui être tout au moins garanti pour faire la différence avec un autre Alifa Condé qui, lui, n’aurait pas fait la Sorbonne ou n’aurait pas été le Mandela de Guinée avec plusieurs centaines de morts et de handicapés à vie.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info