Accueil » Société » Tueries dans les manifs à Coyah, Dubreka et Kamsar : l’OGDH appelle à des enquêtes pour retrouver les auteurs

Tueries dans les manifs à Coyah, Dubreka et Kamsar : l’OGDH appelle à des enquêtes pour retrouver les auteurs

Le président de l’Organisation guinéenne de défense des droits de l’homme (OGDH) déplore la répression policière enregistrée mardi à Coyah, Dubreka et Kamsar. Abdoul Ghadiri Diallo, demande au pouvoir d’Alpha Condé d’ouvrir des enquêtes pour trouver les auteurs des crimes qui ont couté la vie sept citoyens.

Selon le président de l’OGDH, ‘’l’érection d’un barrage pour éviter l’expansion du coronavirus est une mesure tout à fait normale. Mais lorsqu’elle est source d’arnaques, ça crée des problèmes’’.

Abdou Gadiri Diallo, déplorant la mort par balles de sept citoyens dans la répression des mouvements de protestation à Coyah, Dubreka et Kamsar, demande à l’Etat de retrouver  les auteurs de ces crimes.

‘’L’Etat devrait, pour la circonstance, prendre les mesures qui s’imposent en ouvrant des enquêtes et une information judiciaire  pour savoir qui a fait quoi. Si ce sont les agents de sécurité qui les ont commis, on essaie de prendre des mesures contre eux’’, indique-t-il.

‘’Si ce sont des individus isolés qui profitent de l’opposition pour tirer sur des citoyens afin de l’imputer la responsabilité aux agents des forces de l’ordre, l’Etat doit également trouver les voies et moyens pour identifier ces personnes-là’’, ajoute président de l’OGDH.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

000224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Thierno, ta position de président de l’ogdh impose rigueur et impartialité. L’arbre ne doit cependant pas cacher la forêt. Tu dois être catégorique. Personne en Guinée ne peut tirer tout le temps, lors des manifestations, impunément sans être démasqué. La police et l’État sont bien structurés pour que cela n’arrive pas où ne se répète pas. Une femme a été utilisée comme bouclier humain. C’est l’opposition qui l’a fait ? Une femme enceinte a été abattue à la cimenterie. Le coupable était un gendarme. Les populations ont mis main sur lui au péril de leur vie. C’est l’opposition qui l’avait mis là ? Les ONG de droits de l’homme ont fourni, avec photos à l’appui et bien documentés, des éléments audio-visuels et audio-vidéo pour confirmer que la police, les forces militaires et paramilitaires sont à la base des tueries. Ces forces se sont laissé infiltrer par des bandits qui, non seulement se servent de lance à pierres, de frondes mais d’armes à feu quand ils sont pris dans un étau. L’élément des forces de l’ordre auditionné par le ministre Damantang a reconnu les faits qui lui étaient reprochés.
    Qui, au niveau le plus élevé des ONG de droits humains, n’a pas dénoncé l’usage disproportionné de la force ?
    Thierno, votre parcours était jusque-là sans fausse note. Il ne faut pas ternir la mémoire de Thierno Madjou Sow. Où sont MM. Malal et Souleymane. Est-ce une erreur de langage ? Je crois. Ce n’est pas maintenant que vous allez compromettre la ligne directrice de l’ogdh. Vous avez tenu tête au pouvoir de Conté dans des conditions très difficiles. Vous êtes presque à terme. C’est peut-être le dernier rempart qui vous reste pour voir se dresser un havre de paix en terre guinéenne. Il ne faut pas baisser les bras.
    Pas de compromis ou même de compromission avec le pouvoir. Ou le pouvoir respecte les règles du jeu où l’ogdh dénonce ses dérives. Vous avez fait preuve d’objectivité jusque maintenant. Cette intervention ci a tendance à faire croire que quelqu’un d’autre tue en Guinée en déhors des forces de sécurité et de défense et de leurs commanditaires. En nuançant tes propos, tu sèmes le doute. Sois aussi tranchant que Dr Thierno Madjou (bientôt le colloque sur la vie et l’œuvre de Thierno Madjou Sow. L’ogdh sera invitée).
    À bientôt Gadiry.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info