Accueil » Politique » Ousmane Gaoual à propos du pouvoir d’Alpha Condé : ‘’A la moindre occasion, ces criminels tuent nos compatriotes…’’

Ousmane Gaoual à propos du pouvoir d’Alpha Condé : ‘’A la moindre occasion, ces criminels tuent nos compatriotes…’’

Le responsable de la communication de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) appelle à la résistance du peuple face au régime d’Alpha Condé qu’il accuse de tous les maux.

Ousmane Gaoual Diallo estime que les guinéens ne doivent plus compter sur les autorités pour identifier et traduire en justice les auteurs et commanditaires des crimes commis à l’occasion des manifestations.

‘’Ce gouvernement de voyous doit être combattu par tous les moyens. Le FNDC et l’opposition doivent arrêter le recours aux tribunaux guinéens. Non seulement ils sont devenus des institutions de corruption, mais également leurs décisions ne s’imposent pas aux autorités’’, indique-t-il.

‘’Aujourd’hui, quand nous portons plainte, celles-ci sont ignorées. A la moindre occasion ces criminels tuent nos compatriotes et la justice regarde ailleurs sans aucune attention sur les victimes et leurs familles’’, ajoute-t-il.

Ce proche de Cellou Diallo pense que le salut du peuple de Guinée ne viendra que de sa résistance face au régime d’Alpha Condé qu’il qualifie de criminel.

‘’Il ne faut plus se contenter de dénoncer. Nous devons nous substituer à l’Etat délinquant et agir. Autrement, les criminels ne s’arrêteront pas. Les juges pourris, les agents criminels, les fonctionnaires et autres acteurs de la société civile qui excellent dans le zèle et la justification des crimes doivent être recherchés et punis. Les criminels et leurs complices ne doivent trouver aucun repos dans notre pays’’, indique M. Diallo.

‘’Arrêtons de rêver et de croire que cette justice moribonde et incompétente construira l’Etat de droit sans un rapport de forces. Le monde entier est aujourd’hui témoin des souffrances que nous subissons, des morts que nous enterrons régulièrement, mais notre résilience doit être transformée maintenant en résistance pour faire face à la violence’’, ajoute-t-il.

Il estime que ‘’nous ne devons plus en faire un tabou. Chaque citoyen a le droit de se défendre par tous les moyens pour préserver sa vie et sa terre. L’heure n’est plus à la résignation en regardant le criminel agir, car le salut ne viendra que lorsqu’on décidera de faire face’’.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

4 comments

  1. Il n’est pas interdit parfois de tuer un président tel a été ta déclaration depuis Paris donc comprend que tu es suivi à la loupe. En ce qui concerne les tueries en masse les manifestations, ya pas d’autres coupables que CELLOU la preuve est qu’il a demandé à ses militants s’ils sont près à mourir et le OUI a remporté et alors !

    • Avant de saluer à leur juste valeur ces propos pertinents du responsable de la cellule de communication de l’UFDG, il faut attendre de savoir si Cellou, le frileux et égoïste leader de ce parti ne s’en démarquera pas une fois de plus.

      Car, on ne combat pas gouvernants voyous qui ont déjà ont asservi toutes les institutions de l’Etat à leur machiavélique projet de dictature à vie, avec des moyens légaux et républicains. Non, il en faudra plus que ça. Chaque citoyen devra être clairement mis devant ses devoirs et ses droits dont celui de défendre sa vie, ses biens et ses proches avec tous les moyens dont il pourra disposer.

      Pour une fois en tout cas, il serait bien souhaitable que ces propos bien inspirés d’Ousmane Diallo reflètent fidèlement un nouvel état d’esprit de son leader Cellou.

      Was-Salam !

      • Je suis militaire. J’ai décidé de rejoindre le fndc. Je me charge de régler quelques actions avec les bourreaux de la République et de la démocratie. C’est la loi du talion qui doit prévaloir. Chaque fois qu’il y a une victime au cours des manifestations, je me charge aussi de venger l’outrage sur les bourreaux ou leurs progénitures. Ce sera du œil pour œil, dent pour dent. Kumaa Banna.

  2. Toi tu continues toujours á, a ta place je vais me taire,panafricain.Quel oui,espece de voleurs que vous etes,ayez hontes qu a meme. Vous avez gagné quoi ,au juste rien.Votre prof profite par ses rebelles en tenues militaires.Mais bientot la balle changera de camp

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info