Accueil » Société » La France interdit l’hydroxychloroquine dans le traitement du Covid-19

La France interdit l’hydroxychloroquine dans le traitement du Covid-19

Le gouvernement a abrogé mercredi les dispositions dérogatoires autorisant la prescription de l’hydroxychloroquine contre le Covid-19 à l’hôpital en France, hors essais cliniques, à la suite d’un avis défavorable du Haut conseil de la santé publique (HCSP), selon un décret au Journal officiel.

"

Le Haut conseil de la santé publique (HCSP), saisi par le ministère de la Santé, avait recommandé mardi de ‘’ne pas utiliser l’hydroxychloroquine dans le traitement du Covid-19’’ hors essais cliniques, que ce soit seule ou associée à un antibiotique.

De son côté, l’Agence du médicament (ANSM) a annoncé avoir ‘’lancé’’ la procédure de suspension ‘’par précaution’’ des essais cliniques évaluant l’hydroxychloroquine chez les patients atteints de Covid-19.

Ces avis suivent la parution d’une étude pointant l’inefficacité et les risques de ce médicament pour les malades du Covid-19.

La parution de cette étude dans la prestigieuse revue médicale The Lancet a déjà incité l’OMS (Organisation mondiale de la santé) à suspendre lundi les essais cliniques qu’elle mène avec l’hydroxychloroquine dans plusieurs pays, par précaution.

En France, en dehors des essais cliniques, l’usage de l’hydroxychloroquine contre le Covid-19 est autorisé à l’hôpital uniquement et seulement pour les cas graves sur décision collégiale des médecins.

Suspension dans les essais cliniques menés en France

Pour parvenir à ces conclusions, le HCSP a analysé ‘’les publications sur le sujet, dont l’article du Lancet’’, ainsi que ‘’les rapports des centres régionaux de pharmacovigilance rapportant des effets secondaires potentiellement graves, en particulier cardiovasculaires, en lien avec l’utilisation de ce médicament’’.

Il a conclu ‘’à l’absence d’étude clinique suffisamment robuste démontrant l’efficacité de l’hydroxychloroquine dans le Covid-19 quelle que soit la gravité de l’infection’’.

De son côté, l’ANSM a annoncé avoir ‘’lancé (…) une procédure de suspension des inclusions de patients dans les essais cliniques menés en France’’ sur l’hydroxychloroquine, ce qui veut dire qu’il ne sera pas possible d’ajouter de nouveaux malades dans les essais déjà en cours.

Seize essais ont été autorisés en France pour évaluer l’efficacité de l’hydroxychloroquine dans le traitement du Covid. ‘’Les patients en cours de traitement avec de l’hydroxychloroquine dans le cadre de ces essais cliniques pourront le poursuivre jusqu’à la fin du protocole’’, précise néanmoins l’ANSM… Lire la suite sur Francetvinfo en cliquant ici.

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info