Accueil » Politique » Le RPG Arc-en-ciel considère qu’il ‘’n’y a qu’une seule version de la nouvelle constitution’’

Le RPG Arc-en-ciel considère qu’il ‘’n’y a qu’une seule version de la nouvelle constitution’’

Pour le parti présidentiel, la constitution issue du référendum 22 mars dernier reste la seule et unique valable jusqu’à preuve du contraire. Patrice Seny Camara, membre du bureau politique du RPG Arc-en-ciel assure qu’il revient au ministère de la justice et à la cour constitutionnelle de prouver si la loi fondamentale soumise à l’approbation du peuple a été falsifiée ou pas.

Bon nombre d’observateurs dénoncent la falsification de plusieurs dispositions de la nouvelle constitution issue du référendum du 22 mars. Des dénonciations qui laissent indifférent le parti au pouvoir.

Selon Patrice Sény Camara, son parti considère qu’il ‘’n’y a qu’une seule version de la nouvelle constitution. Et c’est celle qui a été soumise au peuple et qui a été validée lors du referendum du 22 mars’’.

Ce membre du bureau politique national du parti au pouvoir indique qu’il revient aux juridictions de notre pays de prouver si la nouvelle constitution a subi des modifications ou pas.

‘’L’opposition continue ses agissements. Il appartient à l’Etat, au garde des sceaux ou la cour constitutionnelle de prouver au peuple qu’il y a eu une manipulation de la constitution’’, assure M. Camara.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Un complot référendaire taillé sur mesure par Alpha Condé et son clan du rpg/aec,afin,de forcer son 3ème mandat présidentiel à vie en Guinée.

    Ce Mec du nom de Patrice Camara membre du bureau politique du rpg/aec tient un discours fallacieux et, il doit absolument faire la différence entre modification et falsification de la fameuse et fausse Constitution du 22 mars dernier et, surtout comprendre qu’on a présentement 3 constitutions sur la table en Guinée:
    1-celle de 2010. 2- celle qui est soumis au peuple pour acceptation et, 3- celle qui est publiée au journal officiel de la république.
    Pour ce faire,il doit retourner à l’école en classe CM2 au plus bas niveau pour pouvoir définir et/ou différencier le mot falsification et fraude juridique.A moins qu’il traite Me Lama de menteur professionnel et sur l’aspect légal.

    Finalement,le peuple de Guinée a le droit et le devoir de conserver sa Constitution de 2010.Et,le Ministre de la justice doit reconnaître cette fameuse fraude et usurpation de la loi législative.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info