Accueil » Société » Idriss Chérif : ‘’Dadis Camara était un homme très populaire…’’

Idriss Chérif : ‘’Dadis Camara était un homme très populaire…’’

dadisL’ancien conseiller en communication du président du Conseil national pour la démocratie et le développement (CNDD) est revenu sur la tentative d’assassinat manquée contre le capitale Dadis Camara au camp Makambo le 3 décembre 2009.

‘’Le 2 décembre 2009, j’étais à Abidjan. J’ai été appelé au téléphone par le président Blaise Compaoré ‘qui m’a dit que son jeune frère François Compaoré veut aller à Conakry. Je lui ai dit que ma mère un peu souffrante et que je ne peux pas retourner à Conakry dans l’immédiat. Je lui ai dit que je peux appeler le président Dadis Camara pour qu’il puisse le recevoir. Il m’a dit non’’, se souvient Idriss Chérif, proche de Dadis Camara dans l’émission Œil de lynx.

‘’Le lendemain, j’ai pris un vol d’Air Ivoire, je suis arrivé à 15h45 à Conakry. Je suis allé directement à l’hôtel Novotel pour réserver des chambres. J’ai appelé le directeur du garage du gouvernement pour lui dire de m’amener des voitures à l’aéroport pour des étrangers’’, ajoute-t-il.

Selon Idriss Chérif, ‘’je repartais à l’aéroport quand j’ai reçu un coup de fil m’annonçant qu’on vient de tirer sur Dadis. Comme j’étais avec mes hommes, on se demandait qui a tiré sur lui. J’ai gardé mon sang froid et je suis réparti à l’aéroport pour réceptionner les étrangers’’.

Peu de temps après la tentative d’assassinat manquée contre le chef de la junte, ‘’les militaires ont érigé des barricades au niveau du camp Samory Touré (…). Personne ne savait ce qui se passait. Quand nous sommes arrivés à l’hôtel Novotel, j’ai informé l’un de nos hôtes qu’on a tiré sur le président Dadis, mais il n’est pas mort (…). Mes gardes du corps m’ont dit qu’ils sont obligés de me mettre en sécurité. C’est ainsi qu’on m’a conduit dans un lieu sécurisé où je suis resté en contact permanent au téléphone avec le ministre Papa Koly Kourouma et autres’’.

‘’RFI était en train de raconter du n’importe quoi. Je me suis rappelé de ce qui s’est passé au Rwanda. Dadis était un homme très populaire et aimé par sa communauté. Si on avait dit qu’il est blessé ou bien qu’il est mort, sa communauté peut s’attaquer à d’autres, ça allait exploser. Il fallait donc réfléchir. Pour moi, j’ai joué un rôle important pour calmer tout le monde’’, assure-t-il.

L’ex-conseiller en communication de Dadis Camara s’invitera dans les médias pour donner les nouvelles sur l’état de santé de son patron. ‘’J’ai annoncé qu’il a pris son petit-déjeuner, il a marché, il est monté dans l’avion pour aller au Maroc pour des soins. J’ai joué mon rôle de communicateur. Des gens m’ont appelé pour me demander d’arrêter ça. Mais je savais ce que je voulais. Mais Dadis n’est pas allé sur une civière, il a marché pour monter dans l’avion’’, précise Idriss Chérif.

Djiwo BARRY, pour VisionGuinee.Info

00224 621 85 28 75/djiwo.barry@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info