Accueil » Société » Abdoulaye Sow de l’USTG à propos d’Aboubacar Soumah du SLECG : ‘’il est atteint de Grevid-19…’’

Abdoulaye Sow de l’USTG à propos d’Aboubacar Soumah du SLECG : ‘’il est atteint de Grevid-19…’’

Abdoulaye Sow et Aboubacar Soumah, respectivement secrétaires généraux de l’Union syndicale des travailleurs de Guinée (USTG) et du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG), continuent de s’attaquer par médias interposés.

Après la sortie médiatique du numéro 1 du SLECG, c’est au tour du patron de l’USTG de parler. Dans un entretien accordé aux Grandes gueules de la radio Espace FM, Abdoulaye Sow a révélé que son camarade syndicaliste Aboubacar Soumah ‘’n’aime pas discuter avec ni le Premier ministre ni aucun membre du gouvernement, alors que tu veux avoir quelque chose, mais tu ne veux pas discuter avec ton interlocuteur’’.

‘’Je lui ai dit que tout le temps, parler de grève, les gens en auront marre. Il m’a dit qu’il doit mordicus aller en grève, j’ai refusé. Ils ont dit au bureau exécutif de l’USTG de faire une déclaration contre la nouvelle constitution, j’ai refusé’’, a indiqué M. Sow.

Accusé de n’avoir pas soutenu la récente grève des enseignants, Abdoulaye Sow ne manque pas d’arguments pour assurer sa défense.

‘’On m’a demandé de faire une déclaration pour soutenir la grève. J’ai tout fait pour le SLECG n’aille pas en grève. Entre-temps, quand j’ai voyagé, ils ont déclenché la grève. Mais Aboubacar Soumah n’a été appelé par personne jusqu’à mon retour. Le bureau exécutif de l’USTG m’a demandé de faire un courrier au gouvernement. J’ai écrit au Premier ministre pour qu’on mette autour de la table. Il a donné son accord’’, a expliqué le syndicaliste.

‘’Nous sommes allés au ministère de la Fonction publique où nous avons entamé les négociations. Des syndicalistes ont été arrêtés, j’ai dit qu’on ne peut pas poursuivre les discussions. Aboubacar Soumah est-il allé une seule fois au procès des syndicalistes qui avaient été arrêtés ? Moi j’y étais. Après le jugement, on m’a porté en triomphe’’, a précisé Abdoulaye Sow.

Il assure que ‘’pour un simple Oui ou un Non, le camarade Aboubacar Soumah parle de grève. Il rêve grève. C’est comme s’il est atteint de Grevid-19. Dès vous dites un mot, il parle de grève alors que les conséquences d’une grève sont extrêmement graves. Il faudrait qu’il change de fusil d’épaule, parce qu’on ne peut pas être tout le temps en grève’’.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Soumah fait l’école buissonière. Il ne travaille pas.
    C’est pourquoi il a tout le temps le temps de partir en grève.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info