Accueil » Politique » Bah Ousmane révèle les dessous de la nomination de Cheick Oumar Diallo de l’UPR au poste de ministre du Travail

Bah Ousmane révèle les dessous de la nomination de Cheick Oumar Diallo de l’UPR au poste de ministre du Travail

Le ministre d’Etat chargé de l’Hôtellerie et du Tourisme, Thierno Ousmane Diallo, a été débarqué de ses fonctions. Son parti, l’Union pour le progrès et le renouveau (UPR) a désigné Cheick Oumar Diallo, nommé ministre du Travail et des Lois sociales, pour le représenter dans l’équipe gouvernementale.

Quelques heures après sa nomination, une délégation a rencontré le président du parti, Bah Ousmane, pour lui exprimer ses remerciements pour le choix porté sur Cheick Oumar Diallo.

Le ministre d’Etat conseiller spécial du président de la République a assuré que la fidélité et la loyauté de ce dernier lui ont permis d’accéder aux fonctions de ministre. VisionGuinee vous livre en intégralité les propos de Bah Ousmane.

Nous nous réjouissons du fait qu’un des nôtres ait été choisi pour diriger un département ministériel. Il a fallu que le Tout-Puissant Allah le fasse. Son frère ainé m’a fait remarquer qu’en 1957, le premier poste de leur père dans le gouvernement, c’était celui de ministre du Travail et des lois sociales. Sa nomination, c’est le destin, un don de Dieu.

Je dirai au président de la République que le père de celui (Cheick Oumar Diallo) qu’il a nommé à la tête du ministère du Travail et des lois sociales avait occupé le même poste. C’est une coïncidence heureuse, un fait de Dieu.

Cheick Oumar Diallo, un militant des premières heures

Ce n’est pas un business qu’on a fait pour être là. C’est le parti qui généré cela. Je ne me souviens pas exactement de l’année, mais ça doit être 1992 ou 1993 à Labé. Il a été membre fondateur de l’UNR, Cheick Oumar, malgré ses fonctions administratives, a décidé d’être le secrétaire fédéral du parti à Labé. On avait sa femme, lui et quelques rares militants à Labé. On a failli être agressés un jour à son domicile, mais on a supporté. C’est un membre fondateur qui a œuvré pour l’implantation et la promotion de ce parti.

Que l’UPR lui fasse aujourd’hui une certaine ristourne, c’est tout à fait normal. S’il n’avait pas continué à militer, c’est quelqu’un d’autre qui aurait bénéficié de cette distinction. Dieu a fait que ça soit lui.

En 1995, lorsqu’il était question de dresser la liste des candidats aux législatives, il figurait à la 10e ou 13e position. La roue tourne, il est aujourd’hui ministre. C’est un portefeuille ministériel qui a été attribué au parti.

Les démarches pour sa nomination

L’honneur et la confiance que le bureau  exécutif m’ont faits le jour où j’ai rendu compte de la rencontre que j’ai eue avec le président de la République. J’ai dit au bureau ‘le président m’a appelé, il a proposé que je rentre dans le gouvernement ou qu’on désigne quelqu’un d’autre. On peut faire le débat pour vous me mandatiez si on doit désigner quelqu’un ou aller moi-même’. Le bureau m’a dit qu’il me fait confiance pour faire ce qui est bon pour le parti. La bataille a été rude, mais puisque le parti UPR, comme on aime à le dire, est béni, nous avons un ministre dans le gouvernement qui a été nommé. Cheick Oumar a la bénédiction de sa famille.

Ami de longue date de Bah Ousmane

C’est un camarade de promotion. Nous appartenons à la promotion Mao. Je ne savais pas que j’étais avec certains cadres de la présidence qui ont appartenu à la promotion Mao. C’est à la faveur de la formation de ce gouvernement que je l’ai su. Dans l’actuel gouvernement, je pense qu’on a trois promotionnaires qui sont ministres.

Je voudrais remercier Cheick Oumar Diallo pour sa fidélité et tout le soutien qu’il m’a apporté en tant que président de l’UPR. Il a beaucoup plus privilégié nos relations amicales pour demeurer au sein de l’UPR. Il  a été à un moment donné la convoitise de certains pêcheurs qui ont voulu en faire un gros poisson et l’amener ailleurs. Il a résisté à cela et est resté fidèle en gardant sa conviction.

Par Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Koto Ousmane, hidhon wondi é barki…
    Vous êtes l’un de rares et de loin Fidèle à notre Koro national. Surtout sachez que le RPG et son géniteur ne vont jamais vous oubliez.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info