Accueil » Société » Une adolescente de 16 ans accusée d’avoir tué son nouveau-né à Conakry

Une adolescente de 16 ans accusée d’avoir tué son nouveau-né à Conakry

Par peur de la réaction de ses parents suite à une grossesse qu’elle a contractée, une jeune fille de 16 ans, en complicité avec l’une de ses amies, est accusée d’avoir mis fin aux jours de son nouveau-né. Les faits se sont déroulés le vendredi 19 juin à Kissosso dans la commune de Matoto.

C’est une affaire qui dépasse tout entendement. Une adolescence de 16 ans est soupçonnée d’infanticide. Les enquêteurs de la Brigade spéciale de protection des personnes vulnérables ont réussi à la mettre aux arrêts avec sa supposée complices.

L’officier en charge du dossier à la brigade de protection des personnes vulnérables raconte dans quelles circonstances cet infanticide a eu lieu.

‘’C’est dans une maison inachevée qu’elle a accouché. Après cela, elles ont cherché un moyen de se débarrasser de l’enfant. Selon nos renseignements, elles ont donné la mort à l’enfant avant de le mettre dans un sac pour le jeter’’, raconte l’adjudant-chef Bernard Tinguiano.

Le commandant de cette brigade spéciale de la gendarmerie assure que les présumées auteures de ce crime odieux ont été mises aux arrêts. ‘’Après l’alerte de la gendarmerie, elle s’est aussitôt rendue sur le terrain et la fille a été arrêtée. Actuellement, elle reçoit des  soins intensifs’’, indique l’adjudant-chef Tinguiano.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info