Accueil » Politique » Présidentielle 2020 : Dalein se dit prêt à faire des concessions…

Présidentielle 2020 : Dalein se dit prêt à faire des concessions…

Le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) indique que son parti est prêt à faire des concessions sur la date de la présidentielle. Cellou Dalein Diallo prévient toutefois que le recours à la rue n’est pas à exclure si les conditions d’une élection inclusive, transparente et crédible ne sont pas réunies.

Le président de l’UFDG déclare que son parti est plus préoccupé par la qualité des élections que par la date du 18 octobre, proposée par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

‘’Nous sommes prêts à faire des concessions pour le délai, mais pas sur les conditions de transparence, d’équité et de crédibilité des élections présidentielles’’, précise Cellou Dalein Diallo.

L’ancien Premier ministre exige l’annulation du double scrutin du 22 mars dernier, la dissolution de l’assemblée nationale. Il n’écarte pas non plus le recours à la rue pour exiger la satisfaction des revendications de l’opposition.

‘’Si cela n’est pas fait, nous allons nous opposer, nous battre comme nous l’avons toujours fait pour que ces conditions soient réunies. Parce que c’est notre droit. La rue est  un droit constitutionnel octroyé par la loi fondamentale de notre pays’’, prévient Cellou Dalein Diallo.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. Tu n’as rien compris en politique

  2. CDD: Répéter toujours les mêmes erreurs ne donne pas un Résultat probant au bout du chemin politique.Il faut absolument une nouvelle stratégie politique et d’approche de lutte pour conquérir le pouvoir.Mettre le Focus sur le recensement électoral propre en vue d’une élection présidentielle crédible et représentative de la population guinéenne. Si non,c’est une perte de temps.Finalement,quant on a, à faire à un Bandit politique,il faut absolument se comporter comme tel.Car,Alpha Condé joue toujours sur la politique politicienne avec son agenda et son plan Machiavélique de présidence à vie ou bien rendre le pays ingouvernable comme, il l’a toujours dit, qu’il ne laisserait pas le pays à des bandits (anciens PM),comme si le pays est sa priorité privée et/ou une Monarchie.

  3. Face à des adversaires politiques non fiables qui se mentiraient y compris à eux-mêmes, il est souvent préférable d’éviter de faire des concessions, en étant en position de faiblesse (…)

    A huit jours du rapport de force que le FNDC va engager pour essayer de déloger le MAK et son clan de pilleurs ethno-régionaux de leurs forfaitures, cette annonce du leader de l’UFDG et principal opposant au pouvoir RPGiste me semble pour le moins inappropriée ou mal venue. Mais je préfèrerais me tromper.

    En plus des exigences déjà posées, c’est simplement la participation du MAK à l’élection présidentielle programmée par la nouvelle CENI guinéenne à sa dévotion, qu’il fallait simplement récuser avec vigueur et et détermination.

    Mais qui sait, peut-être que ce sont les conseils du nouvel adhérent, « exclu » du RPG qui sont (déjà) passés par là (lol) ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info