Accueil » Politique » Aliou Bah ferme la porte au dialogue : ‘’Alpha Condé ne peut plus être notre interlocuteur’’

Aliou Bah ferme la porte au dialogue : ‘’Alpha Condé ne peut plus être notre interlocuteur’’

Le président du Mouvement démocratique libéral (Model) assure que l’appel du chef de l’Etat à un dialogue politique inclusif est un non-événement. Aliou Bah estime qu’il est hors de question de discuter avec Alpha Condé dont le dont le dernier mandat tend à sa fin.

‘’Je ne vois aucune main tendue du président Alpha Condé. Ce que j’ai vu, c’est juste quelques phrases dans un de ses nombreux discours qui n’honorent pas sa personne encore moins  le pays. Parce qu’il passe tout son temps à raconter des choses qui ne sont pas vraies’’, déclare Aliou Bah.

Il ajoute que le président Condé ne peut plus être un interlocuteur crédible pour l’opposition guinéenne. ‘’Ce que nous nous demandons, c’est l’application stricte de la loi. Il n’y a pas de dialogue si la loi est appliquée. Alpha Condé ne peut plus être notre interlocuteur’’, indique-t-il.

‘’Nous n’allons pas ouvrir un couloir de dialogue avec quelqu’un qui est sur le point de partir. Il est en train de dérouler sa dernière carte. Je lui demande de profiter pour dire au-revoir au peuple de Guinée.  Parce que pour nous, il doit appartenir au passé’’, assure le numéro 1 du Model.

Aissatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info 

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Tu ne représente rien absolument donc que tu assiste à ce dialogue ou pas peut importe…

  2. Baldé Ibrahima Sory

    M. Bah,

    Le Dialogue, ce n’est pas Alpha Condé qui le veut. C’est d’abord des dizaines de milliers de démocrates guinéens, comme le respecté Juriste Mohamed Camara, Doctorant dans une Université de Strasbourg, Chargé de cours de droit dans différentes universités, moi (éditeur de guinafnews.info), et la Communauté internationale.

    La démocratie c’est le Dialogue, le respect des Lois. Si nous voulons l’alternance, la case départ c’est le dialogue. Et ce dialogue ne devrait pas concerné chaque mouvement ou parti politique ou organisation de la société civile.

    A mon avis, il y a 2 groupes : le Fndc et la Mouvance. Chaque devrait venir au Dialogue avec son mémorandum. S’il n’y a pas accord au bout de 2 semaines, on constate l’échec. Un échec qui pourrait être le fait de la Mouvance. Et là, la Communauté internationale, Cedeao, Union africaine, Union européenne, etc. avisera.

    Mais, tout démocrate doit soutenir le Dialogue. Ne pas le vouloir, c’est être du côté d’Alpha Condé et de la dictature.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info