Accueil » Société » L’ancien boxeur Béa Diallo pousse un coup de gueule après le décès de son père en Guinée

L’ancien boxeur Béa Diallo pousse un coup de gueule après le décès de son père en Guinée

Lansana Béa Diallo est en deuil. L’ancien champion du monde de boxe a perdu son père en Guinée. Bien qu’attristé par la disparition de son géniteur, il a publié un message sur sa page officielle Facebook pour dénoncer les défaillances du système sanitaire guinéen. Lisez…

Corona, tu as tué beaucoup de personnes en très peu de temps dans le monde entier. Mon Père est décédé ce vendredi matin non pas du COVID-19 mais d’un AVC, du diabète, de problème respiratoire, globules rouges trop bas, quelle est la vraie raison du décès ?

Tu m’as empêché d’être près de lui pour ses derniers instants et aujourd’hui je ne pourrais même pas assister à son enterrement, alors j’espère que nous finirons par te mettre KO et ça sera le plus bel hommage que nous pourrons rendre à tous ceux que tu as emportés directement ou indirectement.

Aujourd’hui, je suis révolté non pas parce que mon papa est décédé, mais parce que personne n’est capable de me donner un diagnostic correct concernant son décès. Pendant plusieurs semaines, mon frère s’est battu avec les meilleurs médecins du pays pour le soigner et aucun n’a été capable de faire un diagnostic.

Le meilleur médecin au monde ne peut soigner un patient sans un vrai diagnostic et aucun médecin au monde ne peut poser un bon diagnostic sans un équipement adéquat, sans une formation continue dans sa spécialité.

Quand un pays consacre moins de 5% de son budget à la santé eh bien je comprends pourquoi les médecins sont incapables de poser un vrai diagnostic. Aujourd’hui, sur le certificat de décès de mon père, il est indiqué mort pour « Détresse respiratoire. »

Souvent quand on m’annonce le décès d’une personne en Guinée, je pose une question : de quoi est-il elle décédé ? Toujours la même réponse : il/elle était malade, oui mais malade de quoi ? Le docteur a dit ‘il ou elle était malade’.

Alors oui, aujourd’hui en 2020, c’est difficile à accepter et ou à entendre.

J’espère que ce COVID-19 fera prendre conscience aux dirigeants du continent africain que investir dans le domaine de la santé est une des plus grande priorités pour ce continent.

Papa repose en paix

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. A ouai, si c’est 5 pour cent que l’État consacre à la santé, c’est peut être c’est sa possibilité du moment.
    Mais, toi Béa, pourquoi se faire élire député en Belgique qui à tout les moyens . Ils y aient eût des milliers de morts en Belgique pour cause de covid 19. La Guinée que tu critiques n’a enregistrée qu’une vingtaine de morts.
    C’est quoi ta contribution pour la santé en Guinée ? Rien. Un apatride doit la fermée.

  2. Tres sincères condoléances à vous Monsieur Béa, mais je suis désolé de te voir chercher un bouc emissaire au décès de ton cher papa. C’est un manque evident de foi que de trouver une cause autre que Dieu à la mort. Ton pays n’y est pour rien, encore moins son système de santé. D’autres à ta place avec toutes tes qualités auraient remué ciel et terre pour assister aux derniers jours de leurs parents. Pour ne l’avoir pas fait, c’est ce remord que tu devrais avoir, au lieu de critiquer inutilement ton pays.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info