Accueil » Politique » Dalein : ‘’Si Alpha Condé veut transformer la Guinée en royaume et devenir le petit roi…’’

Dalein : ‘’Si Alpha Condé veut transformer la Guinée en royaume et devenir le petit roi…’’

Le leader de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a rappelé à Alpha Condé que nul ne peut pas exercer plus de deux mandats présidentiels consécutifs ou non.

Cellou Dalein Diallo affirme que le chef de l’Etat est ‘’responsable de la mort de près de 200 jeunes dabs es manifestations. Il n’a jamais voulu qu’une enquête soit diligentée pour identifier les auteurs et commanditaires’’.

‘’Tout a été fait, une impunité totale a été garantie aux assassins. Lorsque des jeunes sortent pour manifester, la police s’acharne sur eux, on les bastonne, on les juge et condamne’’, a martelé Dalein, tout en rappelant que ‘’qui néglige de punir le mal, le cautionne’’.

Pour l’ancien Premier ministre, il est hors de question pour les opposants au 3e mandat de baisser la garder et laisser Alpha Condé agir comme bon lui semble.

‘’La suite, on va continuer ce combat qui est noble. Nous sommes dans une dictature, il faut qu’on respecte les lois de ce pays. Il faut qu’on respecte les droits humains. Nulle part ailleurs, sauf en Guinée, on ne peut enregistrer autant de morts sans que le chef de l’Etat ne soit destitué. Trop, c’est trop’’, a-t-il lâché.

Dalein assure qu’Alpha Condé doit partir, ‘’parce qu’on n’acceptera pas un 3e mandat. Il faut qu’il respecte son serment, la constitution. Il faut que soient organisées des élections transparentes, équitables, inclusives sur la base d’un fichier consensuel qui reflète fidèlement l’état du corps électoral pour que la compétition soit saine afin que les guinéens choisissent librement leur président, leurs députés et élus locaux’’.

‘’S’il veut transformer la Guinée en royaume et devenir le petit roi, qu’il le dise. Pour le moment, il y a des textes de loi, une loi fondamentale, il faut qu’on les respecte’’, tape-t-il du poing sur la table.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Tu es coupable de toutes ses tueries par ce que ça fait partir de ta stratégie , un leader qui planifi la mort de ses militants en lès demandant que s’ils sont prèt à mourir et le OUI a remporté et alors ? Lors de ta dernière sortie médiatique tu t ai dis déçus de la CEDEAO d’avoir soutenus financièrement la ceni pour la bonne réussite des échéances à venir sans prendre en compte les cas de morts donc tout cela justifie que ses tueries font partir de ta stratégie. Et d’ajouter tu partira comme Étienne tshisekedi avec la soif du pouvoir

  2. Etienne Tshisekedi est mort d’une mort naturelle, en exil. Ses cendres reposent au Panthéon de la RDC. Les élections présidentielles ont porté son fils au pouvoir. Le père est réhabilité par l’accession du fils au pouvoir.
    Cellou est très clair : il a dit et redit que si son sacrifice doit servir de salut pour la liberté et la prospérité du peuple guinéen, il s’offre en holocauste. Souviens-toi que plus d’une fois, on a tiré à balles réelles sur son cortège. Pour autant, il a fait preuve après ces coups bas, de plus de détermination. Cellou se bat pour le salut de tous et toutes. Son objectif, c’est la prospérité du pays, la solidarité entre Guinéens et Guinéennes, la lutte contre le communautarisme. Pour cela, n’importe qui peut être à la tête de l’État. L’essentiel, c’est d’être en conformité avec la loi, la constitution, la gestion efficace et efficiente des affaires de l’État, c’est la lutte contre la malgouvernance.
    Ce n’est pas Cellou qui veut être à la tête de l’État guinéen. C’est nous qui croyons qu’il peut être à cette place et lui avons demandé de porter les couleurs du parti. Cellou élu, c’est le pays dans son ensemble qui en tirerait les retombées. Si jamais, d’aventure, il fait comme Alifa gère le pays, nous serons les premiers à le dénoncer et à exiger sa démission, son renvoi et son jugement par la haute cour de justice qui sera instituée des les premières heures de son avènement. Il n’y aura pas 1 000 ministres dans le gouvernement. Les commis de l’État seront choisis en fonction de leurs compétences et non sur des sautes d’humeur.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info