Accueil » Société » Sékou Koundouno qualifie Baffoe Camara de ‘’chasseur d’hommes‘’ qui a ‘’besoin d’une dose de morale‘’

Sékou Koundouno qualifie Baffoe Camara de ‘’chasseur d’hommes‘’ qui a ‘’besoin d’une dose de morale‘’

Faisant référence au combat pour l’alternance démocratique que mène Sékou Koundouno, responsable des stratégies du FNDC, le patron de la police nationale, Ansoumane Baffoe Camara, a estimé qu’il est ‘’trop jeune pour essayer de s’exposer et défier même la volonté de Dieu’’.

"

Du berger à bergère, Sékou Koundouno apprend à Baffoe Camara qu’il est ‘’très difficile de faire un mea-culpa quand on connaît les conséquences d’être parmi les donneurs d’ordre de tirer sur des êtres humains comme des gibiers’’.

Le responsable des stratégies du FNDC estime que le directeur général de la police nationale qui, selon lui, est devenu un ‘’chasseur d’hommes a besoin d’une dose de responsabilité et de morale. Son nom hante des centaines de familles endeuillées à Conakry’’.

Koundouno reste convaincu plus que jamais qu’il arrivera un jour où chacun répondra de ses actes.

Il annonce que ‘’le FNDC ainsi que les organisations de la défense des droits humains documentent tous les crimes du régime sanguinaire dont il est un maillon fort et les exhiberont au moment opportun devant des juridictions impartiales’’.

Estime que le pays mérite mieux, il affirme que ‘’Baffoe peut donc continuer à nier l’évidence et à salir sa main de sang de ses concitoyens. La fin est très proche’’.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Sékou Koundouno, l’idole de la nation guinéenne, sait parfaitement bien que la valeur d’un homme n’est pas liée au nombre d’années vécues. Sékou, par l’âge, est jeune. Par la raison, le cœur, le bon sens, l’accomplissement du devoir, l’amour du prochain, Sékou est plus grand que tout le gouvernement guinéen actuel. Alifa a prouvé que le sens de son combat n’était que son accession au pouvoir. Il a fini par le confisquer. Combien de jeunes gens ont été privés, à la fleur de l’âge, du don de Allaahu que nous recevons et donnons sans savoir comment. Le silence des membres du gouvernement est coupable. Ils ne se sont pas montré responsables. On se demande si ce sont des êtres humains qui occupent ces hautes fonctions. Ils se sont reniés. Sylla du transport peut-il marcher la tête haute ? Et Mouctar qui représentait l’espoir de toute une jeunesse ? Il rejoint le rang des apatrides. Don Kass, qui nous disait tout sauf Alifa, est maintenant un autre Kassory. C’est triste.
    Baffoé, tu seras surpris car la roue de l’histoire ne s’arrête pas, elle tourne et un jour, tu rendras compte de ta forfaiture.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info