Accueil » Politique » Boucounta Diallo, ami d’Alpha Condé, s’oppose au 3e mandat : ‘’le combat que j’ai toujours mené est plus fort que les amitiés’’  

Boucounta Diallo, ami d’Alpha Condé, s’oppose au 3e mandat : ‘’le combat que j’ai toujours mené est plus fort que les amitiés’’  

Le célèbre avocat sénégalais et ami du président Alpha Condé, Maitre Boucounta Diallo ne cache pas son opposition à l’idée d’un troisième mandat. Défenseur du droit, il a pris ses distances avec le pouvoir de Conakry depuis plus d’une année pour être en harmonie avec ses convictions.

L’avocat assure que dans un pays, ‘’lorsqu’on touche à la constitution, on doit le faire avec une main qui tremble. Parce que ce n’est pas un cahier de brouillon qu’on peut manipuler à sa guise’’.

Il dit avoir eu l’occasion d’évoquer le sujet du 3e mandat avec le président Alpha Condé, le 3 mai 2019 pour lui dire le fond de sa pensée. ‘’Nous avons eu un entretien alors qu’il était en Turquie pour l’inauguration d’une mosquée. Il m’a appelé tôt le matin, pour me faire part de discussions de personnes qui lui disent que j’étais fâché contre lui à cause du 3e mandat. Ça m’a donné un prétexte pour développer des arguments et lui donner ma position (…)’’, a-t-il expliqué.

Ayant compris que le départ sur le 3e mandat prenait de l’ampleur, l’avocat assure qu’il a préféré éviter de fouler le territoire guinéen. ‘’J’ai préféré m’éclipser depuis un an et demi pour ne pas mettre les pieds en Guinée. Ce qui, en rien, ne change mes rapports avec le président Alpha Condé’’, a-t-il précisé dans l’émission Grand jury de RFM du 12 juillet dernier.

Opposé à un 3e mandat, Maitre Diallo indique : ‘’Je ne veux pas être en porte-à-faux avec les engagements que j’ai toujours pris face aux peuples africains. Je ne peux pas trahir le combat que j’ai toujours mené au nom de l’amitié. Le combat que j’ai toujours mené est plus fort que les amitiés’’.

Selon son constat, ‘’le processus qui est enclenché va aboutir le 18 octobre à des élections présidentielles. Après, quand ce débat sera réglé, je pourrai me déplacer pour le voir’’. En attendant, dit-il, ‘’tout ce qui se dessine actuellement va dans le sens d’une situation difficile. Parce qu’il n’y a plus de dialogue et on ne fait que poser des actes dangereux’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info