Accueil » Société » Des manifestants à Kankan conduits en prison : ‘’S’ils ne sont pas libérés aujourd’hui, demain, on va descendre dans la rue’’

Des manifestants à Kankan conduits en prison : ‘’S’ils ne sont pas libérés aujourd’hui, demain, on va descendre dans la rue’’

Arrêtés mardi dernier, alors qu’ils protestaient dans la rue pour réclamer la construction d’un barrage hydroélectrique, des jeunes, membres du Mouvement pour l’électrification de la Haute Guinée, ont été conduits lundi à la prison civile de Kankan.

L’information a été confirmée à VisionGuinee par Mamoudou Kaba, le porte-parole du Mouvement pour l’électrification de la Haute Guinée.

Les meneurs de la grogne sociale, après avoir appris le déferrement de leurs compagnons de lutte à la prison civile, ont menacé de descendre dans la rue pour exiger leur libération pure et simple.

‘’On est entrés en contact avec les autorités morales qui nous ont demandé de surseoir au mot d’ordre de manifestation. On nous a fait comprendre que c’est pour respecter la procédure en cours qu’ils ont été déférés à la prison civile de Kankan et que si tout se passe bien, ils seront libérés aujourd’hui’’, indique M. Kaba.

Il précise que les jeunes, arrêtés lors de la manifestation du 21 juillet, étaient jusque-là détenus au camp Soundiata Keita.

‘’A la demande des sages, nous avons décidé de surseoir à l’exécution de notre mot d’ordre. Mais s’ils ne sont pas libérés aujourd’hui, demain, on va descendre dans la rue’’, prévient, d’un ton ferme, le porte-parole des protestataires.

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Trop de yoyo dans ce pays,va et vient inutiles…!

    Au lieu de s’occuper du vrai problème ou le Virus de Sekoutoureyah pour faire partir Alpha Condé du fauteuil présidentiel en Guinée…Enfin,en 10 ans,il n’a rien foutu pour le développement socio-économique des guinéens sauf la misère absolue qui s’accroît de jour en jour.

  2. Si jamais vous bougez à Kankan, au niveau du rpg, nous avons décidé de vous faire tendre publiquement. Si l’un de vous récidive, ce sera le supplice du feu. Sans aucun doute, nous n’aurons aucun remords pour ça. Ne vous a t-on pas dit que plus le mensonge est gros, plus il est facile pour le Guinéen d.y croire. Nous vous avons promis des barrages pour des fins de campagne. Pour les élections à venir, nous nous préparons. Nous avons déjà la solution pour vous appâter, vous attirer comme l’aimant attire des morceaux de fer. Avec 100 000 ou 200 000par ci ou par là, les carottes seront cuites. C’est à prendre ou à laisser. Ceux qui se laissent appâter, tant mieux. Ceux qui résistent, quelques caresses. Pour ceux qui s’entêtent à outrance, il y aura flagellation, prison politique, kidnappings ou assassinats par le biais des fausses communes. Comprenez bien : la communauté internationale ferme les yeux sur nos agissements. On s’en fout. Vous marchez demain, ce sera le supplice du feu, du fouet ou pire affliction punitive. Vous avez rompu le serment de fidélité. Vous serez traités comme les habitants de l’axe Bambeto – Hamdallaye.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info