Accueil » Société » Des volontaires guinéens en formation sur la prévention des risques de catastrophes et les techniques d’intervention

Des volontaires guinéens en formation sur la prévention des risques de catastrophes et les techniques d’intervention

Former les formateurs de l’Agence nationale du volontariat jeunes (ANVJ) sur les risques de catastrophes et les techniques d’intervention lors des crises afin de préparer la mise en place d’un corps de volontaires humanitaires, c’est l’objectif d’un atelier de formation a débuté ce mercredi 26 aout à Conakry.

Durant trois jours, les participants échangeront sur des thématiques liées aux risques de catastrophes, connaissances aux premiers secours, actions et principes humanitaires, dispositifs règlementaires de catastrophes.

Le directeur général adjoint de l’Agence nationale du volontariat jeunesse, Macka Baldé a encouragé les participants à faire preuve de sérieux et à s’approprier du contenu de la formation.

‘’Je vous exhorte à être attentionnés comme d’habitude. Car nous attendons de vous de meilleurs résultats même si nous vous savons très aguerris’’, a déclaré M. Baldé, avant de poursuivre : ‘’Une formation, quelle qu’elle soit n’est pas non moins importante surtout quand vous devez faire une certaine restitution. C’est pourquoi, nous devons faciliter la tâche à nos vaillants formateurs qui sont prêts à nous donner le meilleur d’eux-mêmes’’.

Au terme de la formation, selon le représentant de France Volontaire en Guinée, ‘’nous devons mettre en place une stratégie d’intervention humanitaire pour l’ANVJ’’.

Telngar Rossembeye de rappeler que ‘’la Guinée a fait face d’abord à l’épidémie Ebola, ensuite à la pandémie du Covid-19’’. C’est pourquoi, insiste-t-il, ‘’il faut mettre en place une stratégie qui puisse permettre de déployer des volontaires nationaux dans ce cadre. Il y a aussi des catastrophes naturelles qui peuvent arriver de temps en temps. Donc il faut mettre en place une stratégie en formant des jeunes cadres qui, à leur tour, pourront transmettre leur savoir à d’autres’’.

‘’Le peu de connaissances que nous allons leur donner, ils vont la partager avec d’autres personnes. Plus on connait, plus le risque de catastrophe s’amoindrit.  Nous attendons qu’ils soient nos représentants auprès de la population, qu’ils partagent les connaissances qu’ils ont acquis’’, recommande le formateur Dr Yokoi Koivogui.

Ramatoulaye Bah, de la cellule communication et des relations publiques de l’ANVJ estime que cette formation vient à point nommé. ‘’Nous qui évoluons dans le volontariat, nous avons besoin de ce genre de formations pour former d’autres notamment sur les premiers secours’’, souligne cette participante.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info