Accueil » Société » La mosquée de Boulbinet rouverte, l’imam s’explique : ‘’on voit à la télé des mobilisations de soutien partout’’

La mosquée de Boulbinet rouverte, l’imam s’explique : ‘’on voit à la télé des mobilisations de soutien partout’’

A Boulbinet dans la commune de Kaloum, les fidèles musulmans sont lassés de la fermeture prolongée des mosquées. Ils ont décidé de rouvrir leur lieu de culte sans autorisation préalable des autorités.

Elhadj Aly Jammal Bangoura, secrétaire général aux affaires religieuses, a débarqué dans le quartier pour rappeler à l’imam Elhadj Alhassane Khomeini Camara que la décision relative à la fermeture des mosquées est toujours en vigueur.

Le déploiement des forces de l’ordre à Boulbinet pour faire respecter la décision du chef de l’Etat a provoqué la colère des habitants du quartier.

L’imam de la mosquée de Boulbinet, Elhadj Alhassane Khomeini Camara, droit dans ses bottes, affirme que des partisans du pouvoir se mobilisent au quotidien sans être inquiétés par les autorités.

‘’On nous dit de ne pas réunir plus de 20 personnes. Mais on voit à la télé des mobilisations de soutien partout au palais’’, dénonce le chef religieux.

Déplorant les heurts, l’imam Camara assure que si le secrétaire général aux affaires religieuses était venu rencontrer les sages des mosquées de Boulbinet, sans les forces de l’ordre, ‘’il n’y aurait eu pas de pagaille’’.

‘’Ils ont ordonné la fermeture des mosquées, mais se permettent de violer la mesure au quotidien. Ils font de grandioses mobilisations au palais du peuple et refusent aux musulmans d’accéder aux lieux de culte. Ils se permettent même, en pleine crise sanitaire, d’organiser un carnaval jusqu’à la devanture de Sékhoutouréyah, comme si de rien n’était. Nous en avons marre. C’est pourquoi, nous avons rouvert notre mosquée’’, martèle une citoyenne de Boulbinet, en colère

Vendredi, le secrétaire général aux affaires religieuses annoncé la réouverture des moquées les vendredis et des églises les dimanches. Selon Elhadj Jammal Bangoura, la décision, qui entrera en vigueur à partir du 4 septembre prochain, a été prise après avoir évalué le dernier avis du conseil scientifique et de l’Agence nationale de sécurité sanitaire et suite aux leçons tirées après l’autorisation des prières collectives dans les mosquées lors de la fête de la Tabaski et de l’Assomption dans les églises.

Dans un communiqué, il a rappelé que la décision de fermer les lieux de culte avait été prise suite aux ‘’recommandations des professionnels de la santé et du comité scientifique afin de briser la chaine de transmission du coronavirus et chercher à protéger les braves populations de la pandémie de coronavirus’’.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info