Accueil » Politique » Présidentielle 2020 : ‘’aller à ces élections augure de graves dangers pour la stabilité de la Guinée’’, prévient Bah Oury

Présidentielle 2020 : ‘’aller à ces élections augure de graves dangers pour la stabilité de la Guinée’’, prévient Bah Oury

Le président de l’Union des démocrates pour la reconnaissance de la Guinée (UDRG), qui a décidé de ne pas prendre part au scrutin présidentiel du 18 octobre, estime que notre pays se trouve à un tournant majeur de son histoire.

Bah Oury, pour éviter à la Guinée de basculer dans une instabilité, appelle à une transition politique apaisée.

‘’Ce n’est pas la question de qui sera président demain qui est essentielle. La vraie question, c’est de savoir si la Guinée trouvera les moyens pour assurer sa stabilité et sa pérennité comme Etat et nation ? C’est ça la question fondamentale’’, indique l’ancien ministre de la réconciliation nationale.

‘’Nous pensons qu’aller à ces élections augure de graves dangers pour la stabilité de notre pays dans le contexte actuel marqué par un vide juridique puisque la constitution n’existe pas. Le fichier électoral est aussi totalement corrompu, avec une volonté de fuite en avant de la part de ceux qui sont en situation de responsabilité’’, ajoute-t-il.

Pour une sortie de crise en Guinée, Bah Oury souhaite ‘’ l’instauration d’une transition politique permettant de régler les graves dysfonctionnements, avec l’implication de la communauté internationale pour que nous puissions sauver la paix et la stabilité de la Guinée’’.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Bah Oury de l’udrg a parfaitement raison…

    Les élections présidentielles en Guinée devraient être bien préparées pour la paix sociale et,ce n’est pas une course de vitesse pour arriver le premier à la ligne d’arrivée au poste de président de la république.
    Enfin,il faut absolument repousser la date du 18 octobre prochain pour réduire le risque d’affrontements inter-guinéens.Car,vaut mieux prévenir que guérir selon le vieux adage.
    Alpha Condé doit comprendre ceci et respecter la constitution guinéenne de 2010 au lieu de se cantonner à son âge avancé à une Présidence à vie en Guinée.Et,il ne peut pas dire qu’il n’a aucun DAUPHIN (remplaçant) au sein du rpg/aec.Enfin,il faut éviter la fuite en avant des problèmes récurrents sur le plan politique et socio-économique en Guinée.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info