Accueil » Politique » Alpha Condé assure que des femmes ont cotisé pour payer sa caution : ‘’C’est de l’argent détourné des caisses de l’Etat’’

Alpha Condé assure que des femmes ont cotisé pour payer sa caution : ‘’C’est de l’argent détourné des caisses de l’Etat’’

Pour sa candidature à un troisième mandat, Alpha Condé a annoncé que des femmes ont cotisé pour payer sa caution. Ce que dément la branche féminine du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) qui s’est fendue d’une déclaration samedi.

C’est au siège du Parti de l’espoir pour le développement national (PEDN) que ces femmes ont choisi de se réunir pour répondre, disent-elles, aux femmes ‘’opportunistes de la mouvance’’.

Dans une déclaration lue par Hadja Sarangbè Condé, les femmes du FNDC disent avoir appris avec une ‘’grande surprise que des femmes se réclamant de toutes les composantes de notre pays, ont payé la caution de Monsieur Alpha Condé pour sa candidature illégale et illégitime’’.

‘’Nous femmes du FNDC, plus de 90% des femmes guinéennes, protestons avec la dernière énergie contre cette déclaration mensongère. Cet acte ignoble n’engage qu’elles’’, indique l’oratrice.

Elle affirme que ‘’les braves femmes de Guinée qui battent sans relâche, pour assurer un avenir meilleur pour leurs enfants, sont indignées par ces propos fallacieux et diffamatoires d’un groupuscule d’épouses de ministres et de responsables de régies financières de l’Etat qui prétendent avoir payé la caution de la dictature d’Alpha Condé’’.

‘’Des femmes comme nous trimons pour subvenir aux besoins de nos familles, nos maris, nos enfants qui n’ont pas d’emploi. L’Etat étant démissionnaire, nous sommes obligées de nous lever à 4h du matin, aller sous la pluie, le soleil, pour vendre du poisson, des galettes, des cacahuètes, du charbon pour pouvoir nourrir nos familles’’, poursuit Hadja Sarangbé Condé.

A la communauté nationale et internationale, la porte-voix de la branche féminine du FNDC indique que les ‘’es conditions de la famille sont très difficiles et misérables, pour ne pas dire précaires, car il y a des femmes qui sont obligées de concasser des pierres ou encore ramasser du sable dans les rizières, afin de subvenir aux besoins primaires de la famille’’.

Elle estime qu’au regard de la situation actuelle, ‘’il est évident que les femmes ne peuvent pas payer cette caution qui s’élève à des centaines de millions de francs. Ce gigantesque montage, c’est tout simplement de l’argent détourné des caisses de l’Etat’’.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info 

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Bien dit Mme Condé…et,la lutte continue jusqu’à la victoire finale contre ce régime dictatorial de Alpha Condé et son clan mafieux politique.
    Si Alpha Condé refuse de libérer le fauteuil présidentiel à la fin de son dernier mandat présidentiel,qu’il soit chasser de gré ou de force de ce pays et se retrouver à la CPI pour crimes contre l’humanité.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info