Accueil » Politique » Recalé à la présidentielle, Edouard Z. Kpoghomou se fâche : ‘’Notre candidature fait peur à Alpha Condé…’’

Recalé à la présidentielle, Edouard Z. Kpoghomou se fâche : ‘’Notre candidature fait peur à Alpha Condé…’’

Investi candidat à la présidentielle du 18 octobre, Dr Edouard Zoutomou Kpoghomou de l’Union démocratique pour le renouveau et le progrès (UDRP) ne compétira. Son dossier   a été recalé mercredi par la cour constitutionnelle, brisant ainsi ses rêves d’accéder à la magistrature suprême du pays.

Déçu, il dénonce un complot du pouvoir en place pour l’écarter de la course à la présidentielle.

‘’C’est vraiment avec un sentiment de honte que je constate qu’une juridiction de la taille de la cour constitutionnelle puisse faire un document aussi banal que  cet arrêté. Les avocats que nous avons constitués nous ont dit qu’il n’y a aucune motivation qui explique pourquoi notre candidature a été recalée. Normalement, quand on doit rendre un arrêt de ce genre de décisions, on doit donner les raisons pour lesquelles notre candidature a été invalidée’’, indique Edouard Zoutomou Kpoghomou au micro de VisionGuinee.

Ce qui est clair, estime-t-il, ‘’notre candidature fait peur à Alpha Condé. Qu’on le veuille ou pas, c’est ça la vérité. Je ne me reproche de rien et on ne me reproche de rien. Rien n’existe dans ce document de la cour constitution qui justifie cette invalidation’’.

Il promet de ‘’prendre les dispositions’’ pour barrer la route à un troisième mandat d’Alpha Condé.

Recours 

En provenance des Etats-Unis, Dr Edouard Zoutomou Kpoghomou caressait le rêve d’être président de la République. Après l’invalidation de son dossier, c’est tout un rêve qui se brise. Absent des starting-blocks le 18 octobre, que compte-t-il faire ? ‘’Il n’y a pas aucune possibilité de faire un recours’’, acquiesce-t-il, estimant que ‘’c’est en connaissance justement de cela que M. Alpha Condé a voulu barrer certains candidats gênants’’.

Il croit savoir pourquoi il a été disqualifié de la course pour le fauteuil présidentiel. ‘’Chaque parti a son bastion principal. Nous, c’est la Guinée Forestière. Mais cette fois-ci, une première, toute la Guinée Forestière s’est alignée derrière un candidat. Toutes les coordinations ont demandé qu’on leur présente un candidat (…). C’était pour consolider l’électorat à la base. Et le choix a été porté sur moi après toute une série de consultations’’, déballe-t-il.

Malgré son élimination de la compétition, le leader de l’Union démocratique pour le renouveau et le progrès (UDRP) ne s’avoue pas vaincu. Il promet de se battre pour empêcher le pensionnaire de Sékhoutouréyah de renouveler son bail.

‘’Nous ne sommes pas dans la course, mais cela ne veut pas dire que nous allons nous asseoir et laisser faire. C’est un tort qui nous a été fait et que nous allons dénoncer. Nous sommes dans la logique de ne pas laisser Alpha Condé devenir le prochain président de la République après le 18 octobre’’, dévoile-t-il.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info