Accueil » Annonces » Présidentielle du 18 octobre : la Cedeao va déployer des observateurs électoraux en Guinée

Présidentielle du 18 octobre : la Cedeao va déployer des observateurs électoraux en Guinée

En prélude à l’élection présidentielle du 18 octobre prochaine, une mission conjointe de la Cedeao, l’Union africaine et des Nations Unies a séjourné à Conakry. Ces émissaires de la communauté internationale ont eu des rencontres le président Alpha Condé, candidats à un 3e mandat ainsi que ses 11 concurrents au scrutin présidentiel.

Au terme de la mission, la délégation a été reçue pour une seconde fois à Sékhoutouréyah où elle a fait le compte-rendu de son séjour au maitre des lieux.

‘’Nous sommes à Conakry depuis 2 jours dans le cadre d’une mission conjointe de la Cedeao, l’Union africaine et les Nations Unies. L’objectif de cette mission, c’est d‘accompagner, de manière solidaire, la Guinée qui organise une élection présidentielle le 18 octobre 2020’’, indique le président de commission de la Cedeao.

‘’Nous avons été reçus  par le président de la République. Et nous avons eu de larges consultations avec les différents acteurs (…). Au terme de notre mission, il était important de venir rendre compte au président les conclusions des travaux, pour lui donner la primeur de nos conclusions’’, précise Jean Claude Kassi Brou.

Il affirme que la mission a attiré l’attention de l’actuel locataire de Sékhoutouréyah sur la nécessité d’organiser une élection paisible, crédible et transparente. ‘’Nous avons noté que de gros efforts ont faits. Il y a eu beaucoup d’avancées dans le cadre de la préparation de cette élection (…). C’est un motif de satisfaction’’, mentionne-t-il dans son compte-rendu.

‘’Des préoccupations ont été exprimées par les acteurs sur les risques de violences, les discours qui sont susceptibles de créer la violence. Nous avons attiré l’attention de tous les acteurs qu’il était important que la campagne électorale se déroule dans un climat apaisé. C’est bon pour la Guinée et la sous-région’’, souligne le diplomate ivoirien.

‘’Nous partons rassurés que la préparation du scrutin a beaucoup avancé. Mais nous attirons l’attention de tous les acteurs qu’il faut que la tonalité baisse et qu’il y ait un langage de paix’’, recommande M. Brou.

Pour le scrutin du 18 octobre, annonce-t-il, ‘’nous allons déployer des observateurs pour faire en sorte que cette élection se passe dans les meilleures conditions’’, avant d’insister sur la nécessité des acteurs en lice pour le fauteuil présidentiel de tenir des ‘’ discours de paix pour qu’on ait une élection non violente, apaisée, crédible et transparente’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info