Accueil » Annonces » Alpha Condé piégé par son entourage ?

Alpha Condé piégé par son entourage ?

Pourquoi Alpha Condé peine toujours à s’offrir le luxe d’un bain de foule digne d’une campagne présidentielle ?  Alors que les mouvements fantômes de soutiens, des guerres d’ego, des humeurs personnelles déciment le parti au pouvoir de l’intérieur, la campagne présidentielle suit son cours normal et à l’avantage des partis d’opposition en lice.

"

Du regard d’un observateur, le chef de l’État est dangereusement pris dans le piège de son propre entourage où les intrigues et coups bas se côtoient avec un énorme risque d’un lendemain électoral peu enchanteur.

Les clans se disputent et se déchirent sous le regard impuissant du candidat Alpha Condé, qui cherche à ménager client et militant pour contenter la colère de chacun et pour ne frustrer personne. Mais, il risque une grosse débâcle électorale s’il ne freinait pas l’élan des casseurs de pieds et en même temps pourvoyeurs de mouvements fantômes autour de lui.

Son armée de Généraux sans bataillons de militants et qui s’investissent moins dans la mobilisation ou presque invisibles sur le terrain politique, profitent de leur proximité avec le Président pour noyer les vrais acteurs.

Ils se prennent pour des acteurs de tous ordres et fins connaisseurs des enjeux électoraux et pourtant, ils ne valent ni plus ni moins que ce vaut le poids d’une plume face aux gens qu’ils ne cessent de vilipender.

Le malaise est profond. Les frustrations se multiplient et l’impatience explosive gagne le cœur le groupe des méprisés. Cette campagne de dénigrement orchestrée par des parrains de mouvements sans contenu risque d’être en désavantage du candidat de la majorité présidentielle. Ils refusent de mettre la main dans la pâte et refusent également de s’assumer mais qu’ils sont promptes à ouvrir des procès d’humeurs avec la bataille engagée pour le contrôle du grand Conakry et ses périphéries de la basse-côte.

Des fils de cette région se livrent à une véritable foire aux empoignades avec la stratégie nuire les uns et positionner les autres dans une lutte sans merci.  Et c’est Alpha Condé qui risque de payer les frais de cette mésentente.

L’on se pose la question de savoir où sont passés ces mouvements tels que : Les jaunes de Seinkoun Kourouma lors de la manifestation politique du week-end dernier au palais du peuple ? Le paradoxe est que ce mouvement se sert des militants acquis du RPG pour sa propagande politique. Où est son apport dans la balance ?

Combien de mouvements polluent l’environnement politique virtuel mais quasiment inexistants ? Faites une autopsie de ces mouvements fantômes, vous serez surpris.

Que chacun balaie devant sa porte!

Fodé Mamoudou Sylla

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info