Accueil » Politique » Damaro Camara tape du poing sur la table : ‘’les discours de haine, d’appel à la violence sont intolérables’’

Damaro Camara tape du poing sur la table : ‘’les discours de haine, d’appel à la violence sont intolérables’’

Le président de l’assemblée nationale a fustigé lundi des discours de haine et d’incitation à la violence tenus par des candidats en lice pour le fauteuil présidentiel. Amadou Damaro Camara a appelé les états-majors des formations politiques à privilégier les débats civilisés.

"

A l’ouverture de la session parlementaire, le patron du parlement guinéen a déclaré que les élus du peuple ne peuvent pas rester indifférents face à la situation sociopolitique.

Il déclare que ‘’les tensions que les élections créent, sont inquiétantes et leur persistance pourrait mettre à mal l’unité nationale et la cohésion sociale’’. Damaro Camara précise que dans une démocratie, les acteurs politiques ont le droit d’avoir différentes façons d’apprécier ‘’ce qu’est l’intérêt général, mais dans un débat d’idées et de manière civilisée’’.

‘’Nous pensons et croyons de manière viscérale que pour défendre et servir la Guinée, nous devrions mettre l’intérêt de cette nation au-dessus de nos propres ambitions’’, indique-t-il aux acteurs politiques, rappelant que ceux qui ont permis à notre pays d’accéder à sa souveraineté nationale ‘’nous ont balisé le chemin de l’unité et de la concorde nationale’’.

‘’ Il serait mal venu et indigne pour notre génération de se laisser aller à des discours va-t’en-guerre qui consisteraient à briser les bons liens de voisinage qui ont toujours existé entre nos communautés’’, a-t-il fait savoir, accusant une nouvelle génération d’hommes politiques de tenter de briser ‘’les liens conviviaux multiséculaires qui ont toujours sous-tendu les interactions entre les différentes communautés de la République’’.

Il  appelle les acteurs politiques à faire preuve de plus de retenue dans les déclarations qui visent à ‘’diviser et à mettre dos à dos nos différentes communautés. Les discours de haine, d’appel à la violence sont intolérables. J’exhorte à la lucidité et à la responsabilité des uns et des autres pour préserver la paix et la quiétude sociale en Guinée. La rhétorique politique peut être aussi dangereuse pour les masses que des armes de destruction massive’’.

Le président de l’assemblée nationale exhorte le peuple de Guinée à ‘’rester sourd à l’irrédentisme ethnique, à la division, au régionalisme et autres appartenances claniques, car la Guinée doit rester une et indivisible. La classe politique aujourd’hui doit être à tous égards la référence de bonne conduite et de source d’inspiration non seulement pour les jeunes, mais également pour les générations futures’’.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Qui est plus haineux que ce Damaro Kamara en Guinée ???

    C’est pas lui même qui a dit que le peuple KONIA à Beyla sont des Donzos et guerriers de nature…! Donc,justice pour les assassinats en Guinée forestière par les Rebelles armées contre la population de la Guinée forestière en particulier.
    Enfin,tous les guinéens connaissent par cœur les Discours de va t’en GUERRE de ce Monsieur.Et,personne n’a oublié son implication sur l’élimination de Diara Traoré et autres en 1985.Donc,il ferait mieux de se taire,que de parler de violence envers les guinéens sans défenses.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info