Accueil » Annonces » Des journalistes outillés pour une couverture médiatique responsable de la présidentielle

Des journalistes outillés pour une couverture médiatique responsable de la présidentielle

La Maison de la presse de Guinée, en collaboration avec le système des Nations Unies, a organisé mardi 13 octobre à Conakry, un atelier à l’intention de journalistes. La formation s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’appui aux médias guinéens pour une présidentielle transparente et apaisée.

La formation, financée par le Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS), vise à renforcer les capacités des hommes de médias afin de leur permettre d’assurer une couverture médiatique responsable du processus électoral en cours en vue d’un scrutin présidentiel transparent et apaisé.

Le président du conseil d’administration de la Maison de la presse, à l’ouverture des travaux, a laissé entendre que cette formation vient à point nommé.

‘’Au moment où les premières violences du processus électoral sont enregistrées, cette formation vient à point nommé pour affuter les armes des journalistes afin de distiller les messages de l’apaisement. Cette formation n’est que la première étape d’une série d’activités organisées par la Maison de la presse en partenariat avec le système des Nations-Unies pour une élection apaisée’’, indique Amadou Tham Camara.

Le représentant pays du système des Nations Unies a souligné que le projet d’appui aux médias guinéens  traduit la volonté de son institution d’accompagner la Guinée dans la consolidation de la paix et la cohésion nationale.

‘’C’est un projet qui vise à accompagner, encadrer les médias dans la couverture responsable du  processus électoral, avant, pendant et après les élections. Il a été mis en place pour réduire les violences en période électorale.  Les journalistes ont un rôle à jouer, mais pour cela, il faut que vous soyez outillés’’,  indique Vincent Martin aux participants.

‘’Vous avez besoin d’informations, vous avez besoin aussi d’être sensibilisés aux différentes dimensions qui sont importantes pour le système des Nations Unies, notamment le respect des droits de l’homme, les violences faites aux femmes, les violences faites aux jeunes et aux enfants’’, ajoute-t-il.

Le président de la Haute autorité de la communication (HAC) a encouragé les professionnels des médias à faire preuve de responsabilité dans l’exercice de leur métier.

‘’Les notions de liberté et de responsabilité ont été évoquées. Les valeurs de paix et de concorde ont été évoquées. Il est de notre responsabilité de veiller à ce que le citoyen dorme dans la joie et qu’il se réveille dans la paix’’, rappelle Boubacar Yacine Diallo.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info