Accueil » Société » Violences post-électorales : l’un des vice-présidents de l’assemblée nationale appelle au calme

Violences post-électorales : l’un des vice-présidents de l’assemblée nationale appelle au calme

Le président du parti Génération citoyenne (GéCi) dit regretter les violences post-électorales qui se sont soldées par des pertes en vies humaines et des dégâts matériels importants. Fodé Mohamed Soumah estime que ces violences ne profitent à personne.

Ce vice-président de l’assemblée nationale appelle ses compatriotes au calme et à la retenue. ‘’Tout ce qui se passe aujourd’hui, nous l’avions dénoncé. On savait tous que cette élection allait déboucher sur une crise post-électorale’’, indique-t-il.

‘’C’est très regrettable de savoir que nous n’avons pas tiré les leçons du passé. Aucune élection ne peut se faire dans ce pays sans qu’il n’y ait des exactions’’, déplore M. Soumah.

‘’Chacun doit se ressaisir et mettre la Guinée au-dessus de toute considération politique ou ethnique. Nous sommes condamnés à vivre ensemble’’, prêche-t-il au micro de VisionGuinee.

‘’Acceptons de sauvegarder la paix dans ce pays. Nous, nous avons décidé de ne pas aller à la présidentielle du 18 octobre. Ceux qui se sont présentés, s’ils veulent contester les résultats, nous les appelons à user des voies légales’’, conseille-t-il aux adversaires d’Alpha Condé.

Aissatou DIALLO pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

4 comments

  1. On ne peut pas gouverner indéfiniment avec la TRICHERIE. A un moment donné STOP.

    Personne ne doit cautionner une fraude électorale massive et, espérer avoir la paix sociale en Guinée.Impossible,car,ce n’est pas une affaire ethnique.

  2. C’est bien cette hypocrisie de certains politiciens fabriqués par Alpha qui constituent le terreau fertile de la violence.
    Osez appeller un chat, un chat. Alpha et sa milice sont entièrement responsable des violences.
    Manifester est un droit constitutionnel, tirer sur les manifestants est un crime.

  3. Y’a pas de problkeme ethinque en Guinee contrairement a ce que l’on veut nous faire croire… plutot diu gansterisme et de banditisme.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info