Accueil » Politique » Dalein fait des reproches aux dirigeants de la Cedeao : ‘’ils ont abandonné les guinéens dans les mains du diable’’

Dalein fait des reproches aux dirigeants de la Cedeao : ‘’ils ont abandonné les guinéens dans les mains du diable’’

Des émissaires de la Cedeao, de l’Union africaine et des Nations Unies ont séjourné à Conakry du 25 au 27 octobre pour tenter d’apaiser les tensions nées de la publication des résultats. Cellou Dalein Diallo, le président autoproclamé, les reçus lundi soir à son domicile.

‘’Au départ, j’ai dit que je ne pouvais les rencontrer qu’à mon bureau.  Je suis reste ferme là-dessus. Toute la journée, il  y a eu des négociations. Avec mes collègues du parti, on a dit que toutes les opportunités sont bonnes pour communiquer les informations mettant en évidence notre victoire (…). Compte tenu des épreuves, nous avons dit qu’il ne faut pas les laisser partir sans les mettre devant leur conscience’’, indique le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée.

Au cours des échanges, raconte Dalein, ‘’nous leur avons dit qu’ils n’ont rien pu faire pour ouvrir un dialogue afin préparer la élection présidentielle du 18 octobre. Ils n’ont rien pu faire pour aider les guinéens à sortir de cette crise qui dure depuis un an. Chaque fois qu’ils sont venus, ils sont répartis, organiser des visio-conférences pour soi-disant préparer un dialogue politique (…). Alpha Condé, lui, ne veut pas de dialogue parce qu’il n’a pas d’argument. Il préfère l’argument de la force et non la force de l’argument’’.

Contrairement à la Guinée, fait-il remarquer, ‘’ils sont promptement venus au Mali pour aider les maliens à s’entendre même si ces derniers ont réglé leurs problèmes sans la Cedeao. Nous, nous avons voulu bénéficier de la solidarité de cette institution puisque nous sommes membres fondateurs’’.

‘’Pendant qu’on était en crise ici avec autant de morts et des fosses communes à Nzérékoré, ils ont abandonné les guinéens dans les mains du diable qui arrêtait des gens, blessait et tuait d’autres, sans venir aplanir les divergences. On a eu 90 morts par balles dans les manifestations du FNDC, on n’a pas vu la Cedeao venir calmer les tensions’’, regrette le principal challenger d’Alpha Condé.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info