Accueil » Société » Réveillé de son sommeil, le chef du secteur 2 d’Ansoumanya se fait arrêter par des hommes en uniforme

Réveillé de son sommeil, le chef du secteur 2 d’Ansoumanya se fait arrêter par des hommes en uniforme

Le jeudi 29 octobre alors qu’une accalmie régnait sur l’axe Sonfonia-Cimenterie, après plus d’une semaine de violences dans la zone, des hommes en uniforme ont débarqué au domicile de Mamadou Moustapha Diallo pour le mettre en état d’arrestation. Inquiète, Fatoumata Binta Baldé, sa première femme, raconte dans quelles circonstances son mari a été interpellé.

C’est aux environs de 22h30, selon Fatoumata Binta Baldé, ‘’alors que tout le monde dormait ici, y compris mon mari qu’ils sont venus. Il a l’habitude de suivre le journal, mais il était un peu malade ce jour-là. Donc après la prière à la mosquée, il est rentré se coucher. Les hommes en uniforme qui ont été débarqués chez nous étaient à bord de pickups’’.

Avant de poursuivre : ‘’Parmi eux, il y avait un civil qui les guidait jusqu’à la chambre où était couché mon mari. Quand ils sont arrivés, ils nous ont sommés d’ouvrir la porte. Dès que mon mari est sorti de sa chambre, ils lui ont demandé si c’est bien lui Moustapha Diallo. Il a répondu par l’affirmative avant qu’il ne fasse arrêter. Ils lui ont demandé de sortir des armes et fouillé toute la maison’’.

‘’J’ai ouvert la porte  de ma chambre et j’ai vu des hommes armés. Deux d’entre eux ont foncé sur moi, j’ai vite refermé la porte’’, se souvient Mme Diallo, assurant que ‘’nous ne savons rien de la politique et nous n’avons aucune idée des raisons de l’arrestation de mon mari. Ils ont refermé à clé sa chambre avant de partir. C’est dans cette chambre que trouvent toutes nos provisions’’.

Aux dires de notre interlocutrice, le chef du secteur 2 d’Ansoumanya ‘’n’est pas bien portant et doit suivre un régime alimentaire spécial. Il n’a absolument rien fait de mal’’.

Fatoumata Binta dit avoir été informé que son mari a été conduit dans les locaux de la Direction centrale de la police judiciaire (DPJ). Sa famille n’a pas pu le rencontrer jusque-là, à l’en croire.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info 

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info