Accueil » Politique » Tueries dans les violences post-électorales, l’épouse d’Alpha Condé parle : ‘’Pour éviter le pire pendant qu’il est encore temps…’’

Tueries dans les violences post-électorales, l’épouse d’Alpha Condé parle : ‘’Pour éviter le pire pendant qu’il est encore temps…’’

Des dizaines de guinéens ont perdu la vie dans les violences post-électorales qui ont éclaté à Conakry et à l’intérieur du pays. La Première dame de la République, Hadja Djénè Kaba a déploré les morts et adressé mardi ses condoléances les plus attristées aux familles éplorées.

L’épouse d’Alpha Condé appelle les guinéens à s’investir davantage pour restaurer la paix dans notre pays et renforcer la cohésion nationale. ‘’En ma qualité de Première dame de la République, mère de famille, je mets chacune des composantes de nos sociétés devant sa responsabilité pour éviter le pire pendant qu’il est encore temps’’, indique-t-elle, avant d’encourager les leaders politiques de ‘’mettre en avant l’intérêt supérieur de la nation’’.

Elle appelle les chefs religieux à prêcher la paix et l’unité nationale avant d’interpeller les artistes et communicateurs traditionnels. ‘’Vous qui, par le passé, avez réussi à réconcilier des nations, vous avez un rôle de premier plan à jouer’’, souligne Mme Condé, ajoutant que les guinéens de la ‘’diaspora, dont l’apport économique et en ressources humaines est de taille, peuvent aussi positivement influencer leurs familles respectives’’.

La Première dame de la République exhorte à renoncer à la violence. ‘’Les leaders d’opinions, blogueurs, influenceurs, mettez vos réseaux, vos compétences et vos audiences à contribution pour l’atteinte de cet objectif commun. A nos vaillantes forces de défense et de sécurité, votre sens de responsabilité est loué’’, mentionne-t-elle.

‘’Femmes de Guinée, ces moments difficiles nous interpellent quant à notre rôle pour la sauvegarde de la quiétude sociale et le renforcement de l’unité nationale. Nous sommes les premières victimes de conflits armés. Ceux-ci font de nous des mères pleurées, des veuves et laissent des orphelins. Nous devons apporter notre pierre à l’édification d’un climat de paix sur toute l’étendue du territoire national’’, indique l’épouse d’Alpha Condé à la gent féminine.

‘’Ne sommes-nous pas une famille en Guinée ? Lequel d’entre nous n’est pas le fruit d’un métissage proche ou lointain de plusieurs de nos ethnies ?’’, se demande-t-elle avant de souligner que ‘’la diversité linguistique qui nous caractérise devrait être notre plus grande richesse au lieu d’être source de nos problèmes’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Si laguinée n’est pas famille sinon vous (Malinké)auriez pleurer avec nous depuis 20 oct votre discour a kankan lors d la campagne « vous voulez pas deux parti ni deux langue a kankan » tu m decois enntant que femme que Dieu fache qu’on assassine votre être chère vous tous qui vous rejouissez d la mort des jeunes peulhs

  2. Tu offense et vole les autres ensuite tu appelle au sabari dialogue… Pauvre Guinee

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info