Accueil » Annonces » Damantang Camara s’interroge : ‘’Quel gouvernement criminel et irresponsable peut envoyer des agents tuer un bébé de 3 ans ?’’

Damantang Camara s’interroge : ‘’Quel gouvernement criminel et irresponsable peut envoyer des agents tuer un bébé de 3 ans ?’’

Le gouvernement guinéen estime que les ONG de défense des droits humains Amnesty International et Human Rights Watch ont publié des rapports à charge contre le pouvoir d’Alpha Condé.

En conférence de presse, le ministre de la Sécurité a accusé jeudi ces organisations de prendre parti pour l’opposition.

‘’C’est une manière biaisée qui ne peut pas concourir à la manifestation de la vérité et à la sérénité. Malheureusement, on a à faire à des gens qui de loin qui se permettent de faire un jugement de valeurs sans prendre en compte ce qui se passe’’, commente Damantang Camara.

‘’Quand il s’agit de l’Afrique notamment de la Guinée, on a l’impression que tous les gentils sont du côté de l’opposition et les mauvais du côté du gouvernement. Tout ce que l’opposition fait est bien et tout ce que le gouvernement fait est mauvais’’.

‘’Avec tout le tapage médiatique qui a été fait autour de ça, la gravité des faits, les représentants d’Amnesty International n’ont eu aucune information sur le massacre de quatre agents sur un train qui a déraillé et d’un autre agent qui a été massacré à Bambeto par une foule alors qu’il était désarmé. Ils n’ont eu aucune information par rapport à ça. Comment voulez-vous qu’il y ait une sérénité  dans cette affaire ?’’, se demande le ministre de la sécurité.

A l’en croire, le gouvernement guinéen était profondément touché par la mort par balle d’un enfant de 3 ans lors des violences post-électorales. ‘’Quel gouvernement criminel et irresponsable peut envoyer des agents tuer un bébé de 3 ans ? Comment des gens peuvent-ils croire à une telle information ?’’, s’interroge-t-il encore.

Ajoutant que dans ‘’toutes les morgues de la Guinée que nous avons parcourues, il n’y avait pas d’enfants. La plus jeune victime avait 14 ans. Peut-être que les circonstances ont fait que cet enfant a été  enterré plus tôt (…). Dire que c’est une action concertée avec le gouvernement, c’est de la mauvaise foi’’.

Pour lui, ‘’cela ne rend pas service aux victimes. C’est encore plus grave lorsque ces ONG, on ne sait sur la base de quelles investigations, disent que la justice n’est jamais rendue et il n’y a pas d’enquêtes. Pourtant, il suffit juste de consulter les médias guinéens pour voir ce qui se passe’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info