Accueil » Société » Le ministre Mory Doumbouya clarifie : ‘’Nous n’avons arrêté personne pour s’être rendu à une cérémonie de mariage’’

Le ministre Mory Doumbouya clarifie : ‘’Nous n’avons arrêté personne pour s’être rendu à une cérémonie de mariage’’

Face aux critiques acerbes contre le système judiciaire, le ministre de la Justice et garde des sceaux est monté au créneau pour apporter des clarifications. Maitre Mory Doumbouya affirme que la justice agit dans les règles de l’art.

‘’Toutes les fois qu’un citoyen est placé en détention, des réactions fusent de partout pour dire que la justice est aux ordres et qu’elle est instrumentalisée. Nous avons un système judiciaire qui répond aux exigences du débat démocratique et sur la base d’un droit’’, indique le ministre de la Justice et garde des sceaux.

Maitre Mory Doumbouya affirme qu’il voit mal un ‘’plaideur se satisfaire de son cas personnel et qui occulte les droits de la partie adverse. Quand vous vous préoccupez de la mise en liberté, pensez un peu à la victime tombée sous la balle ou assassinée atrocement dans la locomotive d’un train. Pensez au moins aux policiers tomber dans le cadre des opérations de maintien de l’ordre sans arme létale’’.

Il assure que la ‘’justice guinéenne n’a d’actions orientées contre personne à priori. Nous n’avons arrêté personne pour s’être rendu à une cérémonie de mariage. Mais quiconque se mettrait en contradiction avec les lois de la République dans ce pays, nous ferons en sorte que l’individu réponde de ses agissements. Aucune poursuite fondée sur une présomption de culpabilité ne sera engagée contre qui que ce soit. Comme la constitution le prévoit, nous respecterons la présomption
d’innocence’’.

‘’Le président de la République a dit que même les forces de sécurité ne sont pas épargnées. Les membres du gouvernement ne sont pas épargnés. Personne n’est épargné parce que la loi s’applique à tout le monde. Nous avons un système de justice qui réagit sur les bases de saisines qui sont faites’’, renseigne le Garde des sceaux qui affirme que ‘’nous sommes l’un des rares pays qui a fait comparaitre et condamner plusieurs gouverneurs de région, des préfets et même des membres du gouvernement’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. D’où sort cet autre guignol á la Jameh ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info