Accueil » Politique » Bah Oury à Alpha Condé : ‘’Quand on dit qu’on ne fera pas un 3e mandat, il faut respecter son engagement’’

Bah Oury à Alpha Condé : ‘’Quand on dit qu’on ne fera pas un 3e mandat, il faut respecter son engagement’’

Le président Alpha Condé a juré à deux reprises de respecter et de faire respecter la Constitution. Contre toute attente, il a changé la loi fondamentale à l’occasion du référendum constitutionnel qu’il a organisé le 22 mars dernier. Bah Oury estime que le pensionnaire de Sékhoutouréyah n’a pas respecté ses engagements vis-à-vis du peuple de Guinée.

L’ancien ministre de la réconciliation nationale estime qu’Alpha Condé, en changeant la constitution pour se maintenir au pouvoir, a failli à sa parole donnée.

‘’Un homme politique, lorsqu’il s’adresse solennellement à son pays ou à son peuple, il faut qu’il honore sa parole. Se dédire, détruit l’autorité et ça délégitime politiquement la personne qui est dans ce sens. C’est pourquoi, quand on dit qu’on ne fera pas un 3e mandat, il faut respecter son engagement’’, indique Bah Oury.

‘’Parce qu’au-delà d’un texte juridique, ce qui est le plus important c’est l’autorité, le respect de l’engagement, le respect de la parole donnée et la solennité avec laquelle on s’est adressé à son peuple. Ne pas le faire, ça détruit l’autorité et crée des dysfonctionnements. Le pays aura ainsi du mal à se relever’’, ajoute-t-il.

Bah Oury affirme qu’il ‘’faut limiter les mandats pour éviter des dérapages et volontés d’autoritarisme pour confisquer longuement une position. Même dans le management de n’importe quelle entreprise, il faut assurer les rotations pour ne pas que celui qui est dans une position pendant une longue durée se sédentarise. Il n’apporte aucune valeur ajoutée’’.

‘’Les sociétés, les entreprises et l’Etat ont besoin de voir régulièrement des alternances internes. Ce n’est pas seulement pour le président de la République. C’est à tous les niveaux qu’il faut qu’il y ait cette dynamique d’alternance’’, argumente-t-il.

Toutefois, dit-il, ‘’si vous dites que vous resterez là, après vous, l’institution que vous avez dirigée ou le pays que vous avez dirigé connaitra nécessairement des problèmes’’.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info