Accueil » Société » Kassory Fofana appelle les guinéens à redoubler d’efforts pour éradiquer le Sida d’ici 2030

Kassory Fofana appelle les guinéens à redoubler d’efforts pour éradiquer le Sida d’ici 2030

A l’occasion de la 32e Journée mondiale de lutte contre le Sida, est célébrée ce mardi 1er décembre sous le thème : « Solidarité mondiale et responsabilité partagée »,  le Premier ministre, par ailleurs président du Comité national de lutte contre le Sida (CNLS), s’est fendu d’une déclaration.

Kassory Fofana, dès l’entame de ses propos, a salué le ‘’courage et la foi des personnes vivant avec le VIH’’, tout en soulignant que ‘’nous savons à quel point il est à la fois difficile de se battre contre le poids de la maladie, mais également contre la stigmatisation et la discrimination quotidiennes qu’elles subissent’’.

S’inclinant pieusement devant la mémoire de ceux qui ont été emportés par cette lancinante pandémie, il a rappelé qu’en septembre 2015, la Guinée a adhéré à la définition des ‘’nouveaux objectifs du développement durable, parmi lesquels la lutte contre le Sida figure en bonne place. Le monde entier s’est fixé pour objectif de mettre fin à cette pandémie d’ici à l’horizon 2030. Cela ne saurait se réaliser sans une large couverture de nos cibles’’.

Pour y arriver, a-t-il mentionné, ‘’nous devons revisiter nos stratégies de manière efficace en vue d’un impact mesurable. Nous devons encourager le leadership local pour des actions ciblées durables et responsables. Nous devons innover et créer de nouveaux partenariats. Enfin, nous devons mener toutes nos actions dans le respect des droits humains.

Kassory Fofana s’est dit plus que jamais convaincu qu’avec un engagement fort de chacun et de tous, la pandémie du Sida peut être maitrisée. ‘’Il est essentiel que les populations aient accès aux services de dépistage afin qu’elles puissent se protéger et protéger les autres’’, a renchéri le chef du gouvernement, précisant que pour cela, ‘’nous devons repenser nos stratégies en étendant nos actions à l’ensemble du territoire envers les populations avec un accent particulier pour celles qui sont les plus exposées’’.

Pour le Premier ministre, ‘’l’auto-dépistage, le dépistage à base communautaire, le dépistage multiple et le traitement des patients, sont autant de façons d’aider les gens à connaître leur statut sérologique et une meilleure prise en charge vis-à-vis du VIH. Naturellement, tout cela sera soutenu par une sensibilisation accrue.

Toutefois, a-t-il reconnu, ‘’nos ambitions ne pourraient être réalisées sans un financement adéquat. C’est la raison pour laquelle, nous exhortons, les partenaires techniques et financiers à poursuivre leur contribution dans le financement de la riposte au VIH’’.

Pour finir, Kassory Fofana a encouragé le secrétariat exécutif du Comité national de lutte contre le Sida ainsi que l’ensemble des acteurs et partenaires de la riposte au VIH à redoubler d’effort pour éradiquer cette maladie dans notre pays.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info