Accueil » Annonces » Affaire 200 milliards GNF : Voici pourquoi la ministre Zenab Dramé a porté plainte contre trois journalistes

Affaire 200 milliards GNF : Voici pourquoi la ministre Zenab Dramé a porté plainte contre trois journalistes

Accusée d’avoir détourné plus de 200 milliards de francs guinéens, la ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle a porté plainte contre trois journalistes des sites Guineenews.org, Guinee7.com et Inquisiteur.net. Son avocat Maitre Dinah Sampil a rencontré la presse mardi pour faire le point de la situation.

L’avocat de la ministre Zenab Dramé a, dès l’entame de ses propos, souligné que ces trois journalistes n’ont pas indiqué dans leurs articles le montant exact supposé avoir été détourné. ‘’Le montant n’est pas précisé. Ils disent ‘plus de 200 milliards GNF’. Or quelqu’un qui a fait un constat ne peut pas se tromper sur la description de ce qu’il a constaté’’, note-t-il dans son exposé préliminaire.

‘’Il s’agit quand même de deniers publics qui font l’objet d’une organisation et d’un fonctionnement précis, de sorte que le décaissement d’un quelconque montant des caisses de l’Etat ne peut pas se faire sans traces’’, explique l’avocat.

L’ancien bâtonnier de l’ordre des avocats ajoute que ‘’ce qui a été livré par ces médias ne constitue que de simples affirmations. Aucune preuve ne les accompagne. En matière de finances, l’acte par lequel ce procédé a été accompli devrait forcement accompagner les révélations’’.

‘’On dit que le président est en colère. Ça aussi, il n’y a aucune preuve, aucune manifestation de cette soi-disant colère du chef de l’État. Depuis cette révélation a été faite, un chef de l’Etat conscient de ce que l’on dit serait vrai, ne peut pas rester tout ce temps sans réagir’’, estime-t-il.

Selon Guineenews, c’est suite aux travaux d’une ‘’commission restreinte de recensement des biens de certains hauts cadres de l’Etat’’ que la ministre de l’Enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi a été épinglée. Ce que dément Maitre Sampil. ‘’Il n’a jamais été question d’une quelconque commission d’enquête’’, assure l’avocat.

‘’Pour tenter de démontrer l’existence d’un détournement, nous nous sommes référés au fonds débloqué par l’AFD. Mais cette agence a vite fait de démentir. Elle n’a donné aucun franc en direction de la Guinée qui a été détourné par qui ce soit. On ne peut pas détourner ce qui n’existe pas, ce qui n’a pas été donné’’, argumente-t-il.

‘’Nous sommes dans l’attente de nous voir opposer des preuves palpables, incontournables de manière à assoir notre culpabilité’’, conclut l’avocat pour justifier la plainte formulée par sa cliente contre trois hommes de médias.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info 

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info