Accueil » Politique » Militant du RPG Arc-en-ciel, le père de Madic 100 Frontières plaide pour la libération de son fils

Militant du RPG Arc-en-ciel, le père de Madic 100 Frontières plaide pour la libération de son fils

Arrêté le 27 octobre 2020 à Pamelap, dans la préfecture de Forécariah, Mamady Condé alias Madic 100 Frontières a été placé en détention à la Maison centrale de Conakry. Militant de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), il est poursuivi pour menaces, injures, atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation, xénophobie, et d’incitation à la révolte.

Ce jeudi 10 décembre, son père, Mamadou Condé, militant des premières heures du Rassemblement du peuple de Guinée (RPG) s’est invité dans le studio des Grandes gueules pour appeler le président  Alpha Condé à libérer. VisionGuinee vous propose des extraits de son intervention dans l’émission phare de la radio Espace FM.

« Je demande pardon, parce que mon fils a voulu tout simplement jouir d’un arbre que j’ai planté sans m’informer. Je suis d’accord qu’il soit jugé. Tout guinéen qui faute doit être jugé. Mais quand vous prenez le contexte politique, moi je suis RPGiste. Comment je peux tenir mon fils responsable d’un problème, alors que je pouvais le corriger ? Il vit au Canada, il nous a quittés depuis 2008.

Je dis au président de la République, de considérer notre passé. J’ai lutté et à cause de ça, mon fils dit que je n’ai rien eu et il s’insurge contre ça. Mais ce n’est pas de la sorte qu’il devait faire.

Il était très frustré et il a raison. Sa petite sœur a chuté dans un puits et est morte le jour où on a tendu une embuscade contre Alpha Condé à Faranah. Elle est morte. Avant qu’il ne soit arrêté, il m’a envoyé deux voitures. Le bâtiment où j’habite, c’est lui qui l’a construit.

La seule récompense que je mérite aujourd’hui, c’est la libération de mon enfant. J’ai pris de l’âge, laissons la voie aux jeunes. Sur ce sillage, j’ai deux messages à passer. Le premier, c’est pour M. Cellou Dalein Diallo qui est l’ami de mon enfant. C’est Dieu qui fait les amis. Quand M. Cellou Dalein sait que mon enfant est son ami, dans de pareilles circonstances, qu’il n’a qu’à accepter aller vers le chef de l’État. Ce dernier a lutté pendant plus de 40 ans pour être ce qu’il est aujourd’hui. S’il accepte mes conseils, en tant que père à Madic, qu’il le fasse pour libérer le pays. Le pays n’est dans les mains du président. Le pays est dans les mains de Cellou, il faut dire la vérité. Il n’a qu’à accepter mon cri de cœur à cause de Madic, pour que lui et les autres soient libérés.

Quant à Alpha, il n’a qu’à accepter. Il est né guinéen, mais lui-même, il sait qu’il n’est pas fait pour la Guinée seule. Tous les sacrifices que j’ai faits pour le RPG, il n’a qu’à les considérer et libérer mon enfant. J’ai été le dernier prisonnier politique du RPG à Dabola. J’ai été arrêté un vendredi avec Maciré Keita qui était la présidente des femmes du RPG. On m’a jeté dans une jeep, destination inconnue. Alpha est témoin de tout ça. J’avais mon café où il venait. Il n’a qu’à toléré mon fils ».

Par Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. La politique n’a pas d’AMIS,mais des INTÉRÊTS.Surtout,quand on est très mal élu par la fraude.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info