Accueil » Société » Sanita Villes Propres accompagne les communes dans la professionnalisation de la gestion des déchets

Sanita Villes Propres accompagne les communes dans la professionnalisation de la gestion des déchets

Après une phase pilote d’exploitation de six mois de la Zone de transit et de tri (ZTT) des déchets solides de Kakimbo et la transition à un exploitant privé (PME) recruté par appel d’offres, Sanita Villes Propres et les acteurs d’interventions notamment les communes, l’Agence nationale de l’assainissement et de la salubrité publique se sont réunis, ce mercredi 9 décembre, autour d’un atelier à l’université Gamal Abdel Nasser, pour capitaliser les acquis de la ZTT de Kakimbo et envisager des modalités de la poursuite d’une vision globale de gestion de la pré-collecte dans les communes de Conakry.

"

L’objectif de cet atelier est de capitaliser les acquis du comité de Kakimbo et le système de gestion déléguée mis en place pour le fonctionnement de la Zone de transit et de tri (ZTT) afin d’envisager des modalités de gestion optimale des déchets dans les autres communes en s’inspirant de l’expérience pilote de Kakimbo, également la présentation officielle des contrats et dossiers d’appels d’offres pour la gestion déléguée de la pre-collecte et celle des zones de transit et de tri dans les cinq communes de Conakry.

Lors de la rencontre, il a été question de présenter les résultats de la phase pilote des six mois de co-gestion par Sanita villes propres et la commune de Ratoma, le processus de la gestion déléguée (ZTT), les gestionnaires privés des ZTT opérationnelles dans la commune de Ratoma et leurs programmes (Kakimbo, Fossidhé et Soloprimo), les activités annexes, notamment les activités de sensibilisation réalisées par les ONG dans les quartiers Kipé et Ratoma-centre sur les bonnes pratiques de l’hygiène, d’assainissement, mais aussi les enjeux financiers liés à la mise en place et au fonctionnement des zones de transit et la définition des modalités de poursuite de l’approche intercommunale de gestion de la pré-collecte (PME/ZTT).

La directrice générale de l’Agence nationale de l’assainissement et de la salubrité publique a déclaré que dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie de professionnalisation de la gestion des déchets solides, l’appui financier de l’Union européenne, à travers l’Agence belge de développement (ENABEL), constitue une ‘’contribution capitale qui se matérialise par la réalisation de certaines infrastructures et de la fourniture d’équipement’’.

Depuis l’entrée en activité des opérateurs de ramassage des ordures, le 4 mars 2020, souligne Marie Touré, ‘’la nécessite de l’organisation du maillon de la pré-collecte et l’implication effective des communes se font sentir réellement sur le terrain. C’est pourquoi, cette rencontre doit atteindre des objectifs notamment l’harmonisation des méthodes de gestion de la pré-collecte entre les acteurs concernés, le respect des procédures de sélection des PME’’.

L’Intervention Manager Gestion des déchets et assainissement Sanita Villes Propres, Pierric Raulin note qu’autour d’une zone de transit, ‘’il y a énormément d’enjeux. Notamment les enjeux de pré-collecte et de comment les communes vont pouvoir professionnaliser les premiers maillons de la gestion des déchets’’.

‘’Il faut retenir que dans nos déchets produits au quotidien, il y a beaucoup de matières organiques qu’on peut valoriser. Tout aliment non utilisé par l’homme, c’est de la matière organique qu’on peut valoriser. Il y a un enjeu pour que ces déchets, ces matières organiques ne finissent en décharge, pour qu’ils soient transformés’’, explique, pour sa part, Pierre Jamar, responsable Valorisation des déchets à Sanita Villes Propres. Il est à noter qu’un site pilote de compostage est aménagé dans la zone de Sonfonia. Il assurera la réduction des flux transférés à la décharge par  la valorisation des déchets organiques transformés en engrais.

Sanita Villes Propres, exécuté par Enabel sur financement de l’Union européenne, renforce les compétences des communes et appui dans l’aménagement d’infrastructures adaptées pour le bon fonctionnement du maillon pré-collecte de la stratégie de professionnalisation.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info