Accueil » Politique » Bah Oury contre les manifs de l’UFDG, de l’ANAD et du FNDC : ‘’la population est fatiguée’’

Bah Oury contre les manifs de l’UFDG, de l’ANAD et du FNDC : ‘’la population est fatiguée’’

L’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), l’Alliance nationale pour l’alternance et la démocratie (ANAD) et le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) envisagent d’organiser des manifestations le 15 décembre prochain, date retenue pour l’investiture du président Alpha Condé.

Une démarche que désapprouve le président de l’Union des démocrates pour la renaissance de la Guinée (UDRG). ‘’Il faudrait faire preuve de cohérence. Ceux qui ont participé au processus électoral et qui ont accompagné la mise en place de ce troisième mandat, qui ont fait des recours à la Cour constitutionnelle, devraient faire preuve de beaucoup plus de respect de la légalité dans laquelle ils se sont librement engagés’’, commente Bah Oury chez nos confrères d’Evasion TV.

Pour l’ancien ministre de la réconciliation nationale, ‘’la population est fatiguée. Elle a payé un lourd tribut durant ces 18 derniers mois au cours desquels les autorités n’ont lésiné sur les moyens répressifs les plus violents pour faire prospérer leurs points de vue’’.

Sans les citer nommément, l’opposant rappeler à Cellou Dalein Diallo et Cie que ‘’lorsque vous jouez une première partie, vous avez une mi-temps. Dans le terme footballistique, la mi-temps, c’est pour revoir ce qui a été bien fait, mais aussi les défaillances, se reposer pour reprendre du souffle et  élaborer une nouvelle stratégie pour la seconde mi-temps. Si vous refusez d’avoir des pauses pour réfléchir, il va de quoi que vous allez toujours vous casser la figure’’.

En lieu et place de manifestations, Bah Oury propose des pistes de solutions de sortie de crise. ‘’Il faut que le pouvoir aille dans le sens de la désescalade. Il doit libérer les prisonniers politiques, cultiver un sentiment d’apaisement au niveau des populations, mettre fin aux arrestations arbitraires qui se font dans les quartiers, avoir un discours qui rassemble les guinéens au-delà de leurs divergences politiques et ethniques’’, suggère-t-il au régime d’Alpha Condé.

Le dirigeant de l’UDRG invite les autorités à organiser, avec l’implication de la communauté internationale, une série de rencontres avec les forces villes pour, dit-il, ‘’tracer les possibilités d’organiser des assises nationales ou un dialogue national’’.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info