Accueil » Annonces » Après des marques de bières et la chicha, le gouvernement promet de déclarer la guerre aux vendeurs d’aliments dans la rue

Après des marques de bières et la chicha, le gouvernement promet de déclarer la guerre aux vendeurs d’aliments dans la rue

Une semaine après avoir interdit l’importation, la commercialisation et la consommation de la  chicha, le gouvernement guinéen, à travers le ministre du commerce, a une nouvelle cible dans son viseur.

Boubacar Barry a annoncé samedi à Coyah que son département entend engager une lutte sans merci contre les vendeurs d’aliments sur la voie publique.

‘’Il y a des gens qui préparent à manger dans la rue, dans des espaces insalubres. Ce sont des vecteurs de transmission de maladies à grande échelle’’, affirme le ministre du Commerce.

‘’Que tous les trottoirs soient dégagés. Celui qui veut faire des restaurants, il y a des critères à respecter’’, ajoute-t-il, sans donner plus de détails sur l’opération que prépare son département.

Il dit avoir fait le constat que ‘’l’espace public est devenu un lieu de commerce. Il y a des gens qui fabriquent des briques, d’autres font de la cuisine ou aménagent des cafés’’.

Il affirme que ‘’nous n’avons même plus la possibilité de garer nos véhicules au bord de la route. Les piétons sont obligés de marcher au même endroit que les véhicules alors qu’il y a des trottoirs. Ce qui n’est pas normal. Il faut dégager cet espace’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info