Accueil » Société » Belgique : un guinéen meurt après son interpellation par la police

Belgique : un guinéen meurt après son interpellation par la police

L’ambiance était électrique sur la place du Nord, en face du commissariat où Ibrahima est décédé. Environ 500 manifestants ont demandé que la clarté soit faite sur cet événement tragique. Au moins deux véhicules de police ont été vandalisés. Le feu a été bouté à du mobilier urbain et les policiers ont dû essuyer de nombreux projectiles.

L’émotion et la tension étaient palpables ce mercredi vers 15h sur la place du Nord à Saint-Josse, juste en face du commissariat où Ibrahima, un jeune guinéen de 23 ans, a trouvé la mort samedi dernier.

Sous les slogans ‘’justice pour Ibrahima’’ et ‘’police assassin’’, environ 500 personnes, selon la police, se sont rassemblées pour crier à l’injustice et demander que clarté soit faite sur cette affaire. La manifestation avait été autorisée par le bourgmestre de Saint-Josse Emir Kir, et de très nombreuses personnes étaient présentes pour accompagner les proches d’Ibrahima dans leur deuil. Bien plus que les 100 personnes autorisées.

Pour rappel, des policiers de la zone de police Bruxelles-Nord ont procédé, samedi peu avant 19h00, au contrôle d’un groupe de personnes rassemblées place du Nord, près de la gare du Nord, en raison des mesures sanitaires. Le jeune homme de 23 ans filmait l’intervention de police avec son smartphone quand des policiers ont voulu procéder à son contrôle. ‘’Il a alors pris peur et a pris la fuite’’, a expliqué l’avocat de la famille Alexis De Swaef, présent à la manifestation.

Ibrahima a ensuite été interpellé par la police. Il a été privé de sa liberté et a été emmené au commissariat pour y être entendu. Lors de son arrivée au commissariat, il a perdu connaissance. Les policiers présents ont fait appel aux services de secours. Une ambulance et un Smur (Service mobile d’Urgence et de Réanimation) ont été mobilisés sur place. Ibrahima a été emmené par les services de secours, avant de décéder à l’hôpital à 20h22. Le Comité P est descendu sur place. Une autopsie et une analyse toxicologique ont été demandées pour établir la cause de sa mort…Lire la suite de l’article sur Dhnet.be en cliquant ici.

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info