Accueil » Société » Lansana Kouyaté pleure la mort de l’ex-ministre Kader Sangaré : ‘’il a été un homme de joie, de gaieté et de bonhomie’’

Lansana Kouyaté pleure la mort de l’ex-ministre Kader Sangaré : ‘’il a été un homme de joie, de gaieté et de bonhomie’’

Le président du Parti de l’espoir pour le développement national (PEDN) se dit affecté par la mort Cheick Abdel Kader Sangaré, ancien ministre des sports sous le régime de Lansana Conté. Lansana Kouyaté a rendu un vibrant hommage à son ami.

L’ancien ministre des sports Kader Sangaré a tiré sa révérence lundi des suites de maladie à Conakry. Une disparition que regrette le président du PEDN.

‘’Dieu vient de nous rappeler que nous sommes mortels. Kader Sangaré est mort. Evènement terrible pour ceux qui l’ont aimé, évènement d’une valeur fort mineure pour le Créateur, notre Créateur. Bien que la mort soit inévitable, elle inflige à ceux qui vivent encore de multiples sentiments : sentiment de peur de l’outre-tombe réellement inconnue que comblent pourtant la foi et les textes sacrés, un vide de nostalgie du mortel qui, en d’autres moments aura illuminé son entourage par bien de joies voire de plaisir’’, indique Lansana Kouyaté.

‘’En tirant sa révérence, Kader nous inflige ces peurs et nostalgies. D’un charme irrésistible et d’un respect quasi gênant pour les aînés, il a été pour les amis un homme de joie, de gaieté et de bonhomie’’, ajoute-t-il.

‘’J’aurai eu avec lui une double chance : avoir nos grands-parents qui ont tissé des relations au-delà du sublime. A son oncle N’Faly Sangaré (que Dieu continue à lui assurer bonne santé et longue vie) a été donné le nom de mon grand-père Fodé N’Faly Kouyaté. Nous sommes, ses frères et nous, issus de cette noblesse que donne l’amitié’’, témoigne M. Kouyaté.

‘’Ma deuxième chance a été de l’avoir eu parmi les étudiants à qui j’ai enseigné un temps, la gestion financière à l’université Gamal Abdel Nasser. Depuis lors, il m’a imposé l’inévitable gène de m’appeler mon ‘Maître’. Mes réactions contre cette mutation n’y purent rien. Pour lui, ce respect n’avait rien à voir avec les hautes fonctions qu’il a occupées dans l’administration de notre pays’’, ajoute-t-il, tout en présentant ses condoléances aux proches du défunt.

‘’En cet instant de deuil, je pense à toute sa famille et surtout à Fanta Sangaré, benjamine de notre groupe avec qui nous entreprirent le voyage de la Tchécoslovaquie en 1966. A tous et toutes, je présente mes condoléances, celles de mon épouse qui leur est doublement liée et de toute ma famille’’, conclut Lansana Kouyaté.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Merci bien PM, pour cet hommage très éloquent, profond et bien mérité rendu à notre frère et ami, le ministre Abdel Kader Sangaré « Djèdjè ».

    Mamady

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info